Une leçon de design signée Harley Davidson

Parce que l’on n’est jamais si bien servi que par soi-même, Harley-Davidson lance Icons, une nouvelle collection revisitant ses grands classiques. Et débute par l’Electra Glide Revival, en subtil hommage à la légendaire Electra de 1969.

Contrairement aux apparences, Harley-Davidson n’est jamais là où on l’attend ! Le constructeur américain fut en effet l’un des premiers à proposer une moto électrique convaincante, la LiveWire, et vient de dévoiler une baroudeuse tout-chemin, la Pan America, présentée par SoBARNES en début d’année 2021. Autant dire que le lancement de la collection Icons en ce début de printemps a créé la surprise, en mode retour vers le futur. A la manière de Jaguar ressuscitant la Type E ou Aston Martin la DB5 de Goldfinger, Harley redonne vie à l’Electra Glide de 1969. Ne nous mentons pas, nous somme bouche bée :

La - sublime - parure de l’Electra Glide Revival s’inspire donc très directement de l’Electra Glide de 1969, qui fut la première Harley à adopter le carénage Batwing (aile de chauve-souris). Souvent imité mais jamais égalé, ce carénage se déployant du phare aux extrémités du guidon est devenu inséparable du style Harley-Davidson. En 1969, il était fabriqué en fibre de verre blanche, tout comme les sacoches. L’Electra de 2021 s’aligne trait pour trait sur son aînée, reprenant par ailleurs son réservoir bleu et noir agrémenté d’une fine bande blanche, avec une peinture bleue sur les garde-boues et les caches latéraux. Autre clin d’œil au (glorieux) passé des productions de Milwaukee, la selle solo bicolore à ressort dotée d’un rail chromé. Aussi confortable que vintage !

La collection Icons proposera chaque année des séries très limitées incarnant les thèmes classiques de Harley-Davidson ou explorant l'avenir en termes de style. Chaque moto de la collection sera numérotée, la production de ces modèles ne sera jamais reprise ou répétée. Raison de plus pour se pencher sérieusement sur cette Electra Glide Revival qui sera assemblée à 1 500 exemplaires pour le monde entier et livrée à partir de mai, au prix de 30 990 € (en France).

Vous vous demandez sans doute si les dessous de cette machine versent eux aussi dans le rétro. Il n’en est rien. Equipée d’un bicylindre de 1 868 cm3 ultra-moderne, elle dispose d’à-peu-près tout ce qui existe comme équipements de pointe côté sécurité, confort et divertissement. Dont un système audio sur lequel il nous paraîtrait assez logique de lancer à pleins watts un air de 1969, histoire de rester dans le thème : Born to be wild, de Steppenwolf. Mais ça, vous l’aviez deviné.

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Harley-Davidson.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest