Quand Audemars Piguet invoque les super-héros

S’il y a un fan des Avengers qui sommeille en vous, la Royal Oak Concept Black Panther Flying Tourbillon fera votre bonheur. Une pièce de haute horlogerie qui alimente le buzz depuis sa présentation par Audemars Piguet. Heureusement, les super-héros n’ont pas de secrets pour SoBARNES.

Il n’est jamais trop tard pour réaliser un rêve. François-Henry Bennhamias, le directeur-général d’Audemars Piguet, l’a bien compris, lui qui aura attendu 15 ans avant de concrétiser cette collaboration avec Marvel et l’univers des super-héros. C’est son amitié avec l’acteur Don Cheadle, alias War Machine dans la série de films Avengers, qui lui a permis d’enfin lancer les opérations. « Quand François m’a dit qu’il voulait depuis longtemps collaborer avec Marvel, je lui ai répondu c’est maintenant ou jamais ! Appelons-les et concrétisons ton rêve… En tant qu’Avenger et ami de longue date, c’était une évidence », raconte Don Cheadle.

Et parce que chez SoBARNES nous adorons ce genre d’histoire, la voici comme si vous y étiez :

La première concrétisation de ce partenariat qui semblait improbable entre la haute horlogerie suisse et la science-fiction californienne prend la forme la Royal Oak Concept Black Panther Flying Tourbillon, dévoilée lors d’un show à grand spectacle depuis Los Angeles. Cette édition limitée à 250 pièces est pour le moins spectaculaire, avec son boîtier en titane microbillé et sa lunette en céramique noire dévoilant le personnage de Black Panther en or gris peint à la main, prêt à bondir, en surplomb au-dessus du tourbillon volant situé à 6 heures.

Il est certain qu’une telle montre se destine en priorité aux aficionados de l’esthétique de l’univers Marvel. Mais nous ne pouvons que tirer notre chapeau devant la maîtrise technique dont fait preuve Audemars Piguet avec cette Royal Oak Concept Black Panther Flying Tourbillon. Si la texture de la combinaison de Black Panther a été ciselée au laser, les détails qui ornent les mains, les griffes, les muscles et les caractéristiques faciales du héros ont été sculptés à la main.

Le résultat, saisissant, n’a pas manqué de faire hurler les puristes, sur le thème du mélange des genres. Mais ce serait oublier que le légendaire Gérald Genta, le père de la Royal Oak, n’avait pas hésité durant les années 80 à lancer des séries limitées d’Audemars Piguet arborant fièrement Mickey Mouse ou son compère Donald Duck sur leur cadran !

Entre nous, il n’est pas déplaisant de voir l’horlogerie sortir de sa zone de confort, non ?

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Audemarspiguet.com

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest