Quand Rolls-Royce réécrit le temps

A rebours de la course à la vitesse qui caractérise l’industrie automobile depuis ses origines, Rolls-Royce présente la Phantom Tempus Collection, dont le design s’inspire « du temps, des phénomènes astronomiques et des étendues insondables de l'univers ». En clair, que chaque seconde passée à son bord soit un luxe à la fois instantané et infini… A travers celles de cette limousine, SoBARNES vous amène aux portes de la philo, qui l’eût cru ?

La Phantom représente le sommet du luxe automobile mondial. Difficile de faire mieux, dans ces conditions. Mais plus rien n’est pareil après la chaotique année écoulée. Voilà pourquoi Rolls-Royce a décidé d’emprunter un itinéraire bis avec la Tempus Collection : cette série limitée à 20 exemplaires est guidée par « le temps, comment il passe et comment il peut être rendu immobile », dixit Torsten Müller-Ötvös, directeur général de la marque.

Les termes employés par Rolls-Royce lors de la présentation de cette Phantom hors du commun sont assez éloignés des hyperboles auxquelles nous ont habitués les constructeurs. « À un moment de l'histoire où tant de choses dans la vie semblent éphémères, nos clients cherchent du réconfort dans l'intemporalité », poursuit ainsi Torsten Müller-Ötvös. Comment cela se traduit-il en pratique sur la voiture ? Tout d’abord par un détail 100% SoBARNES absolument fascinant : il n’y a pas d’horloge de bord, afin que conducteur et passagers soient libérés du temps et de ses limites…

Du sol au plafond sans oublier les portes, la Phantom Tempus multiplie les références au temps et au cosmos. Notamment au pulsar, un phénomène uniquement présent dans les profondeurs de l'espace (le plus proche de nous se trouve à 280 années-lumière, ce qui représente tant de kilomètres que nous renonçons à les calculer). Ces étoiles chauffées à blanc émettent des rayonnements électromagnétiques par impulsions extrêmement régulières qui en font les horloges les plus précises de l'univers. Dans la Tempus, le thème du pulsar est représenté sur la garniture de toit composée d'un éclairage à fibres optiques et de motifs brodés à la main.

Un autre aspect du temps - l'illusion de son immobilité - est capturé dans la planche de bord se transformant en sculpture, le Frozen Flow of Time. Ses 100 colonnes symbolisent les cent millions d'années nécessaires à la rotation d’un pulsar. Et sur la boîte à gants est gravée cette citation d'Albert Einstein : « La distinction entre le passé, le présent et le futur n'est qu'une illusion, si tenace soit-elle » (vous avez 4 heures).

A l’arrière de la voiture se cache un équipement qui nous plaît énormément : peinte à la main sur la tablette centrale, une œuvre d'art en forme de pulsar (vous l’aurez compris, c’est le thème central de notre histoire)  cache un coffret réfrigéré destiné au champagne et au caviar, avec quatre flûtes en cristal soufflé disposées de manière à évoquer les cylindres d'un moteur V12. Sans oublier une cuillère à caviar en nacre.

A propos de V12, avez-vous vraiment envie de connaître les spécifications de cette Rolls-Royce ? Non, nous non plus. Sachez juste que sa carrosserie arbore un bleu baptisé Kairos, « créé pour incarner l'obscurité et le mystère de l'espace » et que sa peinture incorpore des paillettes de mica bleu qui brillent lorsqu'elles captent la lumière, à la manière de la Lune.

Tout ceci ne serait-il pas un peu kitsch ? Si certainement. Qu’importe. Car les 20 exemplaires ont été réservés en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire par 20 clients habituels de la marque soigneusement sélectionnés. A un tarif évalué à 500 000 €. Mais le prix n’est-il pas lui-aussi une notion relative ?

Tempus fugit...

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Rolls-roycemotorcars.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest