Dans le secret des diamants des Bridgerton

La Chronique des Bridgerton est l’un des phénomènes de ce début d’année. SoBARNES vous emmène en coulisses et vous dévoile les petits secrets des bijoux portés par les héroïnes de la série, lady Daphne en tête.

Diffusée depuis Noël 2020 sur Netflix, la série américaine La Chronique des Bridgerton connaît un succès mondial au point d’influencer l’univers de la mode en 2021. De quoi s’agit-il ? Nous sommes à Londres au début du XIXe siècle, pour suivre la jeune Daphne Bridgerton, son entrée dans le monde, ses états d’âme, ses amours puis son mariage. Ce portrait volontiers iconoclaste de l’Angleterre durant la Régence repose entre autres sur une étude très affûtée des décors et des costumes. A l’image des bijoux portés par les héroïnes, dont le choix ne doit rien au hasard. La preuve grâce au Natural Diamond Council et à SoBARNES, qui a recueilli pour vous les confidences d’Ellen Mirojnick, créatrice des costumes de la série.

Au long des 8 épisodes de cette première saison (la 2e est en préparation, Netflix vient de le confirmer), Daphne et ses camarades de jeu dansent le soir lors de fastueux bals, toujours parées de robes sublimes et de bijoux scintillants. Ceux-ci jouent un rôle bien précis, souligner l’appartenance de celle qui les porte à une hiérarchie sociale très codifiée : alors que la reine porte les parures les plus extravagantes (une accumulation de gros colliers richement ornés et de diadèmes incrustés de pierres précieuses), les sages filles Bridgerton portent d’élégants ensembles de diamants et de perles, quand les odieuses Featherington versent sans retenu dans le clinquant. « Les bijoux ont ajouté un supplément de somptuosité à nos personnages, explique Ellen Mirojnick. L’éclat des diamants a illuminé les scènes et amené un élément de magie et d’illusion, nous transportant dans un autre temps et un autre lieu ».

Ellen Mirojnick et son équipe ont réuni plus de 1 000 pièces de joaillerie pour la série : « Il y avait au moins 100 femmes à chaque bal, chacune avait besoin de parures différentes comprenant toujours un collier et des boucles d’oreilles, pas nécessairement assortis, ainsi qu’un diadème ou une couronne », explique la costumière. Lady Daphne Bridgerton, à elle seule, change ainsi 104 fois de costumes en seulement 8 épisodes ! Jeune débutante elle choisit de délicats colliers et boucles d’oreilles en diamants, mais une fois devenue duchesse elle se coiffe de pièces plus audacieuses. Et dans l’une des scènes les plus dramatiques de la saison, elle arrache le collier de diamants qui lui a été donné par le prince autrichien souhaitant la demander en mariage… Bigre.

Afin de recréer les accessoires de l’ère géorgienne, une équipe d’experts est partie à la recherche de bijoux anciens dans le monde entier. Mais Ellen Mirojnick a également choisi de réinventer certaines pièces : « La plupart des bijoux utilisés semblent issus du XVIIIe siècle mais honnêtement, peu importe qu’ils datent du XVIe ou du XIXe siècles tant que le résultat crée une parfaite illusion. »

Allez, avouez que vous vous posez la question depuis le début, les bijoux utilisés pour le tournage étaient-ils authentiques ? SoBARNES a la réponse : il s’agissait évidemment d’imitations, car cela aurait coûté plusieurs millions de dollars d’équiper les comédiennes de vraies pierres. Et surtout, cela aurait pu donner des idées à l’autre grand héros du moment sur Netflix. Vous avez dit Lupin ?

laurent@sobarnes.com

Infos : Naturaldiamonds.com

Photos : courtesy @Netflix

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest