Quand Richard Mille retourne au Mans

Le Mans Classic est considéré comme l’une des plus belles épreuves automobiles au monde. Son report deux années de suite pour cause de pandémie ne fait qu’attiser l’impatience des aficionados avant son retour en juillet 2022. Raison de plus pour se pencher sur la nouvelle RM 029 Automatique Le Mans Classic, éditée par Richard Mille en série limitée.

Le monde entier connaît les 24 Heures du Mans. Chaque année en juin, la préfecture de la Sarthe enfile ses gants, son casque et sa combinaison de pilote pour que se livre l’un des événements sportifs les plus courus de la planète. Un rendez-vous quasi-centenaire, puisque la première édition se tint en 1923. Beaucoup plus récente est sa version Classic, créée en 2002 et réservée aux voitures historiques, celles-là même qui ont disputé l’épreuve mancelle entre 1923 et 1993.

La pandémie aura hélas eu raison de l’édition 2020 de cette compétition biennale. Ouf, elle reviendra comme prévu en 2022. Richard Mille a voulu marquer le coup en présentant sans attendre la sublime RM 029 Automatique Le Mans Classic :

À chaque édition du Mans Classic, 700 voitures de course historiques se donnent rendez-vous sur le mythique circuit Bugatti, secondées côté parkings par plus de 8 000 anciennes appartenant à des spectateurs passionnés. Richard Mille a tenu à manifester son attachement à cette course dont il est le partenaire depuis sa création en 2002 via cette série limitée vendue environ 170 000 €. Rien n’étant dû au hasard, son boîtier arbore du quartz blanc et vert évoquant instantanément l’emblème bicolore du Mans Classic.

Sur la lunette avant, les doubles bandes caractéristiques du Mans ont elles-aussi été créées à partir de blocs de quartz TPT. Du quartz sur une montre de haute horlogerie, serait-ce de la provocation ? vous demandez-vous. Non, il s’agit d’un matériau spécialement élaboré par Richard Mille et résistant à peu près à tout, à commencer par un service de Rafael Nadal.

Equipée du calibre RMAS7 squeletté en titane, la RM 029 Automatique Le Mans Classic reçoit le fameux système Richard Mille de rotor à géométrie variable alimentant deux barillets pour une réserve de marche de 55 heures. Et arbore une spécificité qui nous réjouit en mode Sobarnes : le compteur 24 heures (forcément !) situé sur le cadran arbore une flèche fixe bleue qui pointe 16 h, soit l’horaire traditionnel de départ et d’arrivée des 24 Heures du Mans !

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Richardmille.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest