Quand Jaguar fait revivre la Type E

Plus qu’une voiture, plus qu’une œuvre d’art, la Type E est une légende. Pour fêter ses 60 ans, Jaguar en reconstruit 12 exemplaires, six coupés et six roadsters vendus par paire. Inutile de préciser que ces Type E subtilement améliorées sont déjà des objets culte.

Le mercredi 15 mars 1961 est une date clé de l’histoire de l’automobile. Lorsque Jaguar lève le voile masquant la nouveauté installée dans le plus grand secret sur son stand du salon de Genève, la stupeur est générale. En un instant, la Type E vient de démoder tout ce qui roule à travers le monde. Au-delà de sa ligne sublime, le moteur XK de 3,8 litres pour 265 ch promet des performances décoiffantes. Le tout pour la moitié du prix d’une Ferrari. La ferveur est telle que Jaguar décide d’expédier en urgence par la route une seconde Type E, un roadster, de Coventry à Genève…

Soixante plus tard, Jaguar Classic rend hommage à cette épopée en restaurant six couples de Type E qui seront donc vendues deux par deux : les coupés reçoivent une peinture exclusive Flat Out Grey et une sellerie en cuir Smooth Black, les roadsters une teinte Drop Everything Green et un habitacle en cuir Suede Green. Ces nuances s’inspirent de couleurs originales de 1961 et ne seront utilisées sur aucune autre Jaguar !

Fidèles à leurs aînées de 1961, ces Type E reçoivent néanmoins plusieurs améliorations mécaniques, à commencer par une boîte de vitesses manuelle à cinq rapports synchronisés. Le six-cylindres en ligne, dont la puissance est inchangée, bénéficie d’un ventilateur de refroidissement électrique et d’un allumage électronique pour faciliter l’usage au quotidien. L’échappement a lui aussi été revu, pour procurer « un bruit légèrement plus profond ». Et parce que nous sommes au XXIe siècle, elles s’équipent d’un système d’info divertissement avec navigation par satellite et connectivité Bluetooth.

Outre les différents logos commémoratifs, broderies spécifiques et plaques d’identification, il est un détail qui nous plait beaucoup, en mode 100% SoBARNES : sur la console centrale, une gravure signée par l’artiste King Nerd célèbre l’épique trajet du coupé immatriculé 9600 HP, conduit pied au plancher par Bob Berry, le responsable communication de la marque, pour arriver à temps à Genève, et celui du roadster 77 RW, piloté par l’essayeur Norman Dewis, à qui l’on avait ordonné de tout laisser tomber pour emmener une deuxième voiture en Suisse séance tenante.

Quel est le prix de ces merveilles ? Allons allons, certaines questions ne se posent pas… Mais si vous tenez vraiment à le connaître, voire à passer commande s’il est encore temps, Jaguar Classic nous a aimablement communiqué un numéro de téléphone, le +44 (0) 2476 566 600. Appelez de la part de SoBARNES !

[email protected]

Infos : Jaguar.com 

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest