Caroline Baudry met BARNES en selle

La directrice de BARNES Le Marais, cavalière de compétition reconnue, vient de briller au Masters de Chantilly. En exclusivité pour SoBARNES, Caroline Baudry raconte comment elle concilie ses deux passions, l’équitation et l’immobilier.

Directrice du bureau parisien de BARNES Le Marais durant la semaine, cavalière de haut niveau le week-end, Caroline Baudry vit à cent à l’heure entre ces deux univers qu’elle aborde avec la même passion. Sur sa jument Athina Larquey, elle s’est illustrée lors du dernier Masters de Chantilly en catégorie CSI1*, notamment le jeudi 8 juillet en terminant 2e du contre la montre 120, puis le dimanche 11 juillet avec une fort jolie 4e place lors du Grand Prix 120.

Caroline, comment peut-on allier une activité professionnelle aussi dense que la direction d’un bureau BARNES avec la pratique en parallèle du jumping de compétition ?

L’équitation est en effet une activité assez prenante, mais c’est le cas de tous les sports de haut niveau, même en amateur. Ma jument de 11 ans est en pension dans une écurie près d’Amiens, où elle est parfaitement entraînée. J’y vais pour la monter au moins une fois par semaine, généralement durant le week-end, ce qui n’empiète pas sur mon temps de travail à Paris. Et lors des concours je la retrouve directement sur place. C’est donc une question d’organisation !

Comment en êtes-vous arrivée à cette double casquette ?

Ma famille est originaire de Saumur, une ville où l’équitation est reine. J’ai commencé à monter à 6 ans et participé à mes premières compétitions à 10 ans. En revanche, je me suis plus ou moins éloignée de cet univers lors de mes études et lors de ma première carrière, dans la mode. Mais voilà une dizaine d’années, alors que je voulais changer de parcours professionnel, je me suis retrouvée en contact avec la Maison BARNES via le milieu du jumping. Ce fut un véritable coup de foudre.

Quel parallèle peut-on dresser entre l’équitation et l’immobilier ?

L’équitation et l’immobilier sont deux mondes dans lesquels il faut se challenger en permanence, se remettre en question chaque jour. Ce sont deux ascenseurs émotionnels au sein desquels tout peut arriver. La seule solution pour se maintenir à haut niveau est de n’accepter que l’excellence.

Vos clients savent-ils que vous êtes cavalière ?

Pas forcément, mais je noue assez vite un lien particulier avec ceux qui partagent cette passion. Par ailleurs, BARNES me soutenant lors des compétitions, nous essayons d’en profiter pour organiser des événements avec nos clients. Ces moments d’échange sont toujours d’une grande richesse. Et je suis assez fière de porter ce logo sur ma selle !

Vous avez obtenu d’excellents résultats aux Masters de Chantilly. Que peut-on vous souhaiter pour la suite de votre parcours ?

Continuer le plus longtemps possible à faire équipe avec Athina Larquey, qui est une jument extraordinaire. Et peut-être à l’avenir aider de jeunes cavaliers à réaliser leur rêve en les faisant profiter de mon expérience.

Propos recueillis par Laurent Caillaud

laurent@sobarnes.com

--

Contact :

BARNES Le Marais - 125, rue Vieille-du-Temple, 75003 Paris

Tél. : +33 (0)1 84 25 51 80 / Barnes-paris.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest