Bugatti Chiron Super Sport, toujours plus

Ne cherchez pas la rationalité avec cette automobile capable de rouler à 440 km/h. Il s’agit avant tout de passion, de performances et de recherche d’absolu. La Bugatti Chiron Super Sport est une œuvre d’art.

« Avec la Chiron Super Sport, nous restons fidèles à notre tradition en associant une vitesse extrême au luxe absolu, déclare Stephan Winkelmann, le président de Bugatti. Elle représente l’essence de ce que nous avons appris et développé au cours des années passées, une Gran Turismo ultime ». La fiche technique de cette fusée de routes ouvertes est en effet impressionnante : 1 600 ch, un couple de 1 600 Nm (en gros l’équivalent de 4 voitures de sport de haute volée), le 0 à 200 km/h parcouru en 5,8 secondes quand les autres se contentent du 0 à 100 km/h sur la même durée, une vitesse de pointe de 440 km/h... Le tout dans le plus grand confort, Bugatti oblige. Une philosophie résumée dans ce film au kitsch assumé, avec comme point de départ le port de Cannes :

Les ingénieurs de Molsheim (Bas-Rhin), ont dû développer des prodiges d’aérodynamisme pour que cette hypersportive atteignent sa vitesse maximale tout en s'inscrivant dans le registre du luxe et du confort. Par rapport à ses petites sœurs les Chiron « normales » (si tant est qu’une Chiron puisse jamais prétendre à la normalité) la Super Sport gagne un avant surbaissé, un support aérodynamique spécial sur les flancs et un arrière allongé. Cette poupe baptisée longtail lui confère de nouvelles proportions, lui faisant gagner en élégance.

L’intérieur, qui marie le cuir, l’aluminium poli et les applications de fibre de carbone, est selon la marque « parfait pour les croisières continentales à grande vitesse ». Une formulation qui nous plait énormément, en mode SoBARNES. Et maintenant le détail qui vous permettra de briller dans les dîners en ville : les pneus Michelin Pilot Sport Cup 2, conçus pour rouler jusqu’à 500 km/h, ont été testés sur un banc d’essai construit à l’origine… pour la navette spatiale !

La livraison des premiers exemplaires de ce joli jouet vendu 3,2 millions d’euros (hors taxes) est prévue début 2022.

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Bugatti.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest