Le luxe raisonné version Marlon Brando

Si ce n’est pas le paradis, cela doit s’en rapprocher ! L'atoll privé de Tetiaroa, à 20 minutes d’avion de Tahiti, offre à ses hôtes un environnement préservé d'une beauté incomparable. The Brando, ou comment vivre un luxe raisonné et visionnaire au cœur d’une nature intacte.

POLYNÉSIE FRANÇAISE - The Brando est bien plus qu’un hôtel. C’est une île, une histoire et des légendes. Sur l’atoll privé de Tetiaroa, c’est le fruit du rêve visionnaire de Marlon Brando (1924-2004), qui voulait en faire à jamais le plus bel endroit de tous les océans. Un lieu chargé de mystère et d’énergies, réunissant 12 motus (îlots) perdus au cœur de l’océan Pacifique. Le complexe réunit 35 villas d’exception possédant chacune sa plage privée et sa piscine, des restaurants, un luxueux spa polynésien, un bar sur le lagon et un sur la plage, une piscine, un jardin bio, des boutiques et une écostation. Car le Brando est depuis sa création pionnier en matière de technologie durable, notamment grâce à son système d’air conditionné par l’eau de mer et par l’usage d’énergies renouvelables offrant un grand luxe au milieu d'une nature intacte.

« La beauté de Tetiaroa dépasse tous mes mots ». Marlon Brando

 

A l’origine du projet, deux hommes : le légendaire Marlon Brando et Richard H. Bailey, CEO de Pacific Beachcomber. Après leur rencontre en 1999, Marlon a demandé à Richard de l’aider à concrétiser son rêve : créer le plus important centre de villégiature au monde ayant une émission carbone proche de zéro - une île où les nouvelles technologies permettraient aux résidents de l’hôtel, et aux habitants de l’atoll et à la recherche scientifique de bénéficier d’un environnement de luxe autonome et raisonné. « Lorsqu’il vivait à Tetiaroa dans les bungalows qu’il y avait construits, Marlon a découvert l’importance et la nécessité de la durabilité, se souvient Richard H. Bailey. Il s’est transformé en expert pour trouver des solutions aux difficultés auxquelles on peut être confronté quand on vit sur une île éloignée de tout. Il pensait notamment qu'il ne fallait rien construire au-dessus de l'eau. Il disait par ailleurs que le concept de bungalow sur pilotis était trop envahissant pour l'environnement naturel. Il ne voulait aucune construction à moins de 50 mètres de la plage car il pensait que les visiteurs devaient pouvoir faire le tour d’un motu sans jamais rencontrer d'obstruction visuelle. C'est ainsi que nous avons pensé The Brando ».

Une résidence privée pour un luxe ultime

#SoBARNES ne saurait trop vous recommander l’expérience du luxe ultime, la Résidence Brando. Inaugurée en 2019 sur un terrain de 5 000 m2 avec près 60 mètres de plage totalement privée, elle arbore comme le reste du complexe un style polynésien mettant à l’honneur les matériaux locaux, dont les sublimes murs de corail. Elle propose 3 chambres dont une master bedroom ainsi qu’une chambre de service. Ses 279 m2 font écho aux 279 m2 de sa piscine, le tout avec, bien sûr, une vue spectaculaire sur le lagon. Les (heureux) résidents ont un accès total à toutes les activités du Brando, restaurants, bars, spa, centre de sports nautiques, piscine, court de tennis, centre de fitness, bibliothèque, centre culturel... Avec en plus la possibilité de disposer d’un chef et d’un majordome personnels.

Et parce que rien n’est trop beau quand la nature est ainsi respectée, nous vous mettons dans la confidence : The Brando prévoit la construction de quatre résidences vouées à la location ou à l’achat d’ici 4 ans sur le motu d’Onetahi. Vous ne direz pas que vous ne saviez pas !

 

[email protected]

Thebrando.com

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest