Quand Jaguar ressuscite la Type C

Et s’il vous prenait l’envie de piloter le mythe septuagénaire qu’est la Type C tout en roulant dans une voiture neuve ? Rien de plus simple, il suffit d’acheter l’une des 8 Type C Continuation dont Jaguar vient d’annoncer la refabrication. Une excentricité 100 % SoBARNES.

Pour célébrer la première victoire de la Type C aux 24 Heures du Mans en 1951, Jaguar en reconstruit huit exemplaires, strictement conformes au modèle d’origine. Oui, vous avez bien compris, il s’agit contre toute logique de refabriquer en 2021 une voiture de course ayant connu son heure de gloire 70 ans auparavant. Pourquoi ? Pour le simple plaisir du geste. Et pour relever le défi technique que représente la remise en service d’outils et de savoir-faire rangés depuis des lustres au rayon des archives.

Cette pure merveille sera assemblée à la main chez Jaguar Classic Works à Coventry, selon les spécifications de 1953, année de la seconde victoire d’une Type C au Mans. De ce millésime précis, les Continuation récupèreront notamment les prises d’air sur le capot et les quatre freins à disque, décisifs lors de l’épreuve mancelle. Chaque exemplaire recevra le six-cylindres en ligne de 3,4 litres victorieux en 1953. Doté de trois carburateurs Weber, il délivre une puissance de 223 ch, très impressionnante à l’époque.

Il aura fallu deux ans de chasse au trésor dans les archives de Jaguar pour rassembler plans, documents et images nécessaires à ce projet pour le moins atypique. Des dactylographes ont même été recrutés pour numériser les centaines de pages dont les ingénieurs avaient besoin.

Un détail nous plaît énormément en mode SoBARNES : la Rexine, le similicuir appliqué sur le tableau de bord et les panneaux latéraux, provient du dernier rouleau existant de ce matériau. Utiliser du vrai cuir eût sans doute paru trop facile !

L’attention portée à chaque élément s’étend jusqu’au réservoir du liquide de freins, qui à l’origine comportait des supports destinés à son montage sur un autre modèle. Sur la Type C du Mans, ces supports ne servaient donc à rien. Mais pour que les Continuation soient 100 % fidèles à l’originale, elles arboreront elles-aussi cette anomalie.

Regarder dans le rétro ne nous empêche d’être en 2021 : un configurateur 3D permet aux acheteurs (ou au curieux, nous l’avouons sans rougir) de choisir la couleur de la peinture et celle du cuir des sièges de leur Type C.

Le prix de ces engins d’un autre temps n’a pas été dévoilé, tout juste sait-on qu’il compte 7 chiffres. Mais les heureux propriétaires des Type C Continuation seront heureux de savoir que leur nouveau bébé est homologué par la Fédération Internationale de l’Automobile et qu’il est éligible pour participer aux grands championnats de véhicules historiques. Nous voici rassurés.

laurent@sobarnes.com

--

Infos :

L’aventure vous tente ? Jaguar Classic met à votre disposition un numéro de téléphone, le +44 (0) 2476 566 600, ainsi qu’une adresse e-mail : sales@classic-jaguarlandrover.com

 

 

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest