Quand Aston Martin dessine son futur

Avec le DBX, Aston Martin propose un SUV diablement séduisant, qui doit lui permettre de conquérir une nouvelle clientèle, plus familiale mais toujours sportive. SoBARNES vous fait les honneurs de ce best-seller annoncé.

L’automobile sportive est à la croisée des chemins, au propre comme au figuré. Alors que la fin annoncée des moteurs thermiques se profile à un horizon d’une quinzaine d’années et que les restrictions routières rendent obsolète la vitesse pure sur route ouverte, le salut viendra probablement des SUV. Ces voitures en forme de couteau suisse, tenant à la fois de la berline survitaminée, du coupé taillé pour le circuit, du monospace familial et du 4x4 baroudeur se sont imposées sur tous les continents comme l’avenir du luxe sportif. Un créneau que Porsche inaugura voilà bientôt 20 ans avec le Cayenne, suivi (vous avez dit imité ?) par Audi, BMW, Jaguar, Bentley, Rolls-Royce, Maserati, Lamborghini et les autres.

La difficulté de l’exercice est de produire une machine ne sacrifiant pas l’esthétique sur l’autel de l’efficacité. Autant dire qu’Aston Martin était très attendu sur ce point. Mission accomplie avec les honneurs, le DBX reste une vraie Aston Martin :

Ce beau bébé de 5,04 mètres de long et 2 de large réussit à conserver une élégance 100 % Aston martin, à commencer par sa calandre dont l’écriture stylistique est inchangée depuis les années 60. Le profil est une grande réussite, semblant en mouvement même à l’arrêt. Les vitres réduites à leur plus simple expression rappellent les coupés de la marque tandis que la poupe reprend l’effet de vague étrenné sur la Vantage.

Le somptueux intérieur de la première Aston Martin à 5 places a été conçu pour offrir le même espace et le même confort que l'on soit assis à l'avant ou à l'arrière. Une démarche qui montre à quel point la voiture d’égoïste d’autrefois a vécu. Un groupe d'enfants a même été invité à tester la facilité d’installation dans le DBX, c’est vous dire… Le coffre affiche d’ailleurs une contenance de 632 litres, soit suffisamment pour avaler les bagages de toute une famille.

Les performances sont ébouriffantes, la marque annonce un 0 à 100 km/h avalé en 4,5 secondes et une vitesse maximale de 291 km/h. Pour ce faire, le DBX récupère un bon vieux moteur V8 biturbo Mercedes-AMG de 550 ch dont la puissance est transmise aux quatre roues via une boîte automatique à 9 rapports. Aston Martin insiste sur la polyvalence obtenue, son SUV étant autant conçu pour déposer les enfants (encore eux !) à l’école que pour les emmener en vacances, tout en se transformant en bête de circuit à la moindre pression sur l’accélérateur. Son prix de 185 000 € est certes élevé mais se place dans la bonne moyenne de la catégorie.

Et parce qu’avec SoBARNES vous avez toujours l’info la plus pointue, sachez que ce SUV qui lorgne évidemment du côté des chasseurs propose un pack pour que les chiens prennent place dans le coffre en toute sécurité. Encore mieux, une douchette électrique embarquée (en option) permettra de les nettoyer afin qu’ils ne salissent pas les moquettes ni les cuirs. Nous vous l’avions dit, une révolution est en route…

laurent@sobarnes.com

--

Infos : Astonmartin.com 

 

 

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest