Bacalar, un chef-d’œuvre signé Bentley

Si vous croisez une Bentley Bacalar sur la route, faites un vœu, car il n’y en aura que 12 exemplaires ! Ce qui en fait l’un des cabriolets les plus exclusifs de la production mondiale.

Il n’y avait pas eu de Bentley à 2 places depuis les années 30. La Bacalar mérite donc que nous nous attardions sur son cas. Présentée par Mulliner, le département personnalisation de la marque, voilà donc la plus rare des Bentley deux portes de l'ère moderne. Seuls 12 exemplaires de cette édition (très) limitée seront assemblés à la main dans l'atelier de Crewe, en fonction des desiderata du client. Inutile de préciser qu’ils sont déjà tous vendus… Avec sa silhouette de barchetta et sa carrosserie aux lignes musclées, la Bacalar sera vraiment unique, le résultat final étant le fruit d’un échange direct entre l'équipe de Bentley Mulliner et l’(heureux) acheteur. « La Bacalar constituera une expérience extraordinaire et collaborative pour seulement douze connaisseurs qui vont maintenant co-créer, conduire et chérir l'un des exemplaires en cours de construction », confirme le président de Bentley Motors, Adrian Hallmark. Elle marquera aussi l’occasion pour Mulliner de revenir à ses origines, qui remontent au XVIe siècle : déjà à l’époque, le plus ancien carrossier encore en exercice était célèbre pour ses personnalisations de luxueuses voitures hippomobiles. La Bacalar est donc l'aboutissement de près de 5 siècles d'expertise dans l'art de concevoir des véhicules d’exception.

 

Balles de riz et laine naturelle

Chaque voiture puisera dans l’infinie palette de couleurs et de matières disponibles chez Bentley. En phase avec son époque, la Bacalar utilise autant que possible des matériaux durables et éthiques, notamment une peinture dont le rendu métallisé provient de balles de riz recyclées, de la laine naturelle britannique et pour le tableau de bord du bois de rivière vieux de 5 000 ans provenant des prairies d'East Anglia ! Côté technique (parce qu’il faut quand même en dire un mot), le capot abrite un moteur W12 de 6,0 litres porté à 650 ch, associé à une boîte à double embrayage et 8 vitesses ainsi qu’à une transmission intégrale.

Le coup de cœur #SoBARNES ira au panneau arrière de la voiture. Au lieu d’un vulgaire badge, les designers se sont décarcassés pour trouver une manière originale d'identifier le modèle : le nom Bacalar apparaît derrière la laque à base de balle de riz, avec des A dont les jambes extérieures indiquent les contours de la zone inférieure du pare-chocs. Du grand art.

[email protected]

Bentley.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest