Ludmilla Makowski, la révélation de Lupin

La série Lupin, dont la 2e saison vient d’être dévoilée sur Netflix, est l’un des grands succès mondiaux de 2021. Un blockbuster qui a permis à Ludmilla Makowski, la jeune actrice française qui joue le rôle de Ludivine Sagnier jeune, de se faire remarquer. Y compris par le Los Angeles Times, qui voit en elle une future star. Une excellente raison pour la rencontrer en mode SoBARNES.

Pas facile de trouver un créneau dans l’agenda de Ludmilla, qui vient de terminer le Cours Florent (diplômée de la Classe libre, soit la crème de la crème côté théâtre, mais ne le répétez pas, cette jeune fille a la discrétion chevillée à l’âme). Notez bien son nom, retenez son visage et sa voix car, parole de SoBARNES, elle va très vite faire parler d’elle.

Comment avez-vous été castée pour tourner dans la série Lupin ?

Ludmilla Makowski : Ça s’est passé très vite. Un soir de 2019, alors que je répétais un spectacle du Cours Florent, mon agent me fait suivre un e-mail annonçant que j’étais retenue pour ce casting le lendemain. Ce qui ne me laissait que quelques heures pour apprendre mon texte, celui de la première scène dans laquelle apparaît Claire en version jeune. Un vrai challenge, sachant que c’était une série Netflix avec Omar Sy et Ludivine Sagnier !

Le choix de la production s’est vite porté sur vous…

Dès que je me suis présentée, la directrice de casting m’a dit qu’outre la ressemblance physique, j’avais la voix de Ludivine Sagnier. Trois jours plus tard, je tournais.

Vous attendiez-vous à ce que cette série ait un tel succès ?

Pas du tout. J’ai tendance à minimiser les choses qui m’arrivent. Pendant le tournage, je disais à mes amis que ce n'était qu'un petit rôle dans une série, que ça ne ferait pas de bruit. J’étais loin de réaliser que Lupin réaliserait le meilleur lancement international de Netflix en 2020 ! Tant mieux, comme ça je n’avais pas de pression.

Ludmilla, puisque nous sommes entre amis chez SoBARNES, pouvez-vous nous dire s’il y aura une saison 3 de Lupin ?

Oui, le tournage commence en septembre, mais a priori sans moi.

Vous avez été remarquée dans de nombreux pays, notamment à Hollywood. Votre carrière est-elle lancée ?

Ce serait très présomptueux de ma part de dire ça. Lupin m’a permis de me faire connaître au niveau professionnel et m’a probablement fait gagner du temps. Maintenant, il faut confirmer. Je viens de terminer pour France 2 le tournage de l'adaptation du livre de Michel Houellebecq  Les Particules élémentaires, sous la direction d’Antoine Garceau, le réalisateur de Dix pour cent.  J’ai aussi été contactée par une agence d’artistes de Los Angeles, mais j’ai préféré rejoindre United Agents à Londres. Ne serait-ce que pour des raisons pratiques, vu que je vis à Paris. Depuis le début de l’année j’ai passé de nombreux castings, notamment en anglais. Rien de concret pour le moment, mais je suis confiante.

Et le théâtre ?

J’en fais depuis que j’ai 7 ans. Jouer la comédie est ma passion depuis toujours, j’espère pouvoir à terme concilier théâtre et cinéma. En novembre prochain, je pars en tournée avec la troupe de Christophe Rauck, le nouveau directeur du Théâtre des Amandiers, qui monte Dissection d’une chute de neige, une extraordinaire pièce signée Sara Stridsberg. En décembre 2021, j’aurai le privilège de la jouer à Nanterre pendant trois semaines. Dans le théâtre des Amandiers, celui de Patrice Chéreau ! C’est mieux qu’un rêve.

Que peut-on vous souhaiter ?

De beaucoup jouer et beaucoup tourner.

L’immobilier n’est jamais loin de SoBARNES. Vous avez 23 ans, votre carrière vous amènera probablement à beaucoup voyager en France et à l’étranger. Où se trouverait votre maison idéale, et dans quelle ville ?

Je suis une pure parisienne, j’ai besoin d’une grande ville. Paris est mon refuge mais depuis que j’ai découvert New York, j’en suis tombée amoureuse. Et j’ai décidé d’y vivre, un jour. Dans un grand appartement.

Propos recueillis par Laurent Caillaud / laurent@sobarnes.com

Photo © Claude Makowski

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest