Omega envoie Snoopy sur la Lune

La Speedmaster « Silver Snoopy Award » 50e anniversaire, présentée cette semaine par Omega, rappelle avec brio les grandes heures de la conquête spatiale.

Une montre arborant Snoopy sur son cadran, voilà forcément un gadget pour enfant, pensez-vous… Que nenni, il s’agit là de raconter une extraordinaire aventure humaine, celle de la course aux étoiles. Le lien qui unit Snoopy et la NASA remonte aux années 1960, lorsque Charles M. Schulz a imaginé les aventures de son beagle fétiche sur la Lune. Ces bandes dessinées ont enthousiasmé les Américains et firent de Snoopy un symbole de l'exploration spatiale. En 1968, lorsque la NASA a cherché un ambassadeur pour son programme de sécurité en vol, Snoopy s'est imposé comme un choix évident ! En fait, il fut à ce point adopté par les astronautes que ceux-ci créèrent un prix en son nom. Conçu par Charles M. Schulz, le Silver Snoopy Award est remis par les astronautes aux personnes ou aux entreprises qui, selon eux, ont contribué de manière significative au succès des missions habitées. Être ainsi reconnu par les équipages est considéré comme un honneur, qui n’a été décerné qu'à 1% des bénéficiaires potentiels depuis 1968.

Et Omega dans tout ça ? La Speedmaster a été déclarée conforme pour les missions spatiales habitées en 1965. Ce chronographe est ainsi devenu la première montre portée sur la Lune, en juillet 1969. Mais c'est la mission Apollo 13, en 1970, qui la fit entrer dans la grande Histoire. Lorsqu'un réservoir d'oxygène a explosé deux jours après le lancement (« Houston, nous avons un problème… »), l'équipage a dû être transféré dans le module lunaire. Pour économiser l'énergie, les astronautes ont coupé presque toute l'alimentation électrique, dont leurs minuteries numériques. La mission ayant dévié de sa trajectoire prévue, le module risquait de rentrer dans l'atmosphère terrestre avec un mauvais angle et donc de rebondir dans l'espace sans espoir de retour. Pour réajuster manuellement sa trajectoire, il a fallu actionner un moteur pendant 14 secondes exactement, sans aucune place pour l'erreur. Dépourvu de chronomètre numérique, l'équipage a utilisé une Omega Speedmaster afin de minuter la combustion avec précision. Ouf, la manœuvre a fonctionné et le 17 avril, Apollo 13 est rentré sur Terre sans bobo (mais vous connaissez l’histoire puisque vous avez vu le film de Ron Howard). Et Omega a reçu le Silver Snoopy Award le lundi 5 octobre 1970…

Exactement 50 ans plus tard, Omega lance une délicieuse édition spéciale de la Speedmaster Snoopy pour commémorer l’événement :

Le légendaire beagle est en vedette sur cette montre, apparaissant au premier plan sur le compteur bleu à 9 heures, fièrement sanglé dans sa combinaison spatiale. Mais c’est sur le fond du boîtier que la fête commence : cette fois, Snoopy part en orbite dans son module de service animé en noir et blanc. Lorsque l'aiguille des secondes du chronographe est en service, Snoopy fait le tour de la face cachée de la Lune - tout comme l'équipage d'Apollo 13 - la surface lunaire étant décorée sur le verre saphir. En parallèle, le disque terrestre tourne une fois par minute, en synchronisation avec la petite aiguille des secondes de la montre.

Derrière ce clin d’œil aussi sympathique que nostalgique, il s’agit d’une véritable pièce horlogère, animée par le calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 3861. Cette montre garantie 5 ans n’est pas limitée en nombre, la marque ayant choisi d’éviter la surenchère en collection.

Et nous ne vous laisserons pas partir sans vous dévoiler le détail SoBARNES qui change tout : la face intérieure du bracelet reproduit la trajectoire de la mission Apollo 13…

Allo Houston, problème résolu !

[email protected]

Prix : 9 500 € - Infos : Omegawatches.com

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest