Une maison sur la Côte basque, quoi qu’il en coûte

Avec plus de 55 millions d’euros de transactions générées au premier semestre 2021 par les bureaux BARNES de Biarritz, Saint-Jean-de-Luz et Hossegor, le marché immobilier de la Côte basque a plus que jamais le vent en poupe.

 Pour illustrer la forme olympique de la Côte basque, les chiffres parlent d’eux même :

  • Hausse de la demande : la Côte basque séduit autant pour des projets de résidence principale que secondaire, avec une augmentation de 175 % des recherches sur les principaux portails Internet immobiliers en 2 ans.
  • Les recherches sur le site de BARNES Côte basque ont doublé sur la même période, passant de 20 000 à 40 500 utilisateurs uniques par mois.
  • Un portefeuille de mandats de vente toujours important mais qui fond comme neige au soleil : le nombre de mandats rentrés est comparable à celui des années précédentes mais la durée de commercialisation extrêmement raccourcie réduit de moitié le volume dudit portefeuille. 

« L’optimisme qui règne sur les marchés financiers face à une forte reprise de l’activité économique fait monter les cours de bourse à des niveaux record, dégageant des plus-values pouvant être réinvesties, notamment dans l’immobilier, observe Philippe Thomine Desmazures, directeur associé de BARNES Côte Basque et BARNES Hossegor. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, nous avons observé depuis juillet 2020 une hausse des prix de 17 % à Biarritz. Un constat qui s’applique dans des proportions comparables sur toute la Côte basque. L’adage du moment semble être acheter une maison ou un appartement quoi qu’il en coûte » !

Du côté de la location saisonnière, une double asymétrie est observable

  • Une carence de locataires en juillet : les difficultés pour les étrangers souhaitant se déplacer en France assèchent une bonne partie de la demande pour cette clientèle habituellement importante en juillet. De nombreuses belles locations restent ainsi vacantes malgré des prix plus attractifs.
  • Une carence d’offre locative en août : les Français, essentiellement aoûtiens, partent moins à l’étranger qu’avant l’épidémie de Covid-19 et se concentrent en France, notamment sur la Côte basque. Résultat, notre adage se transforme en louer une maison dans le Pays basque, quoi qu’il en coûte ! Les locations saisonnières sur la Côte basque, un sujet 100 % SoBARNES dont nous vous avions donné un aperçu au printemps dernier.

Alors, une question pour Philippe Thomine Desmazures : de quoi le deuxième semestre sera-t-il fait ?  « Notre boule de cristal pour appréhender le marché immobilier sur les mois à venir semble offrir plus de lisibilité dans ce contexte positif, avec la vaccination, la croissance et des perspectives politiques offrant un contexte favorable. Seul petit bémol à l’horizon, la raréfaction de l’offre ne peut aider à modérer la hausse des prix. Avec comme interrogation récurrente, les prix peuvent-ils encore augmenter ? ». Augmenter ou ne pas augmenter, that is the question. Comptez sur nous pour suivre ce dossier de près et vous tenir au courant.

laurent@sobarnes.com

--

Contact :

BARNES Côte basque

Biarritz : +33 (0)5 59 51 00 00 / biarritz@barnes-international.com

Saint-Jean-de-Luz : +33 (0)5 59 51 00 08 / saintjeandeluz@barnes-international.com

Hossegor : +33 (0)5 58 71 77 14 / hossegor@barnes-international.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest