Les plus beaux parcs à Manhattan et autour

Que serait Manhattan sans ses parcs ? Sûrement un bloc de béton sur l’Atlantique, brûlant l’été et glacial l’hiver. Alors, on remercie les 1 700 parcs de la ville qui mettent du vert et de la vie dans la ville toute au long de l'année.

On peut compter sur Central Park

C’est l’incontournable de la ville, qui apparaît dans tous les films sur New York. Et voici pourquoi : 341 hectares, 25 000 arbres, 7 étendues d’eau, 55 hectares de forêts, 93 kilomètres de sentiers, 36 ponts, 29 sculptures, 1 zoo et 1 nombre infini de choses à y faire. Et le chiffre final : 44 millions de touristes tous les ans, et 65 millions de dollars de budget. Quand on vous dit que c’est un incontournable...

Depuis sa création en 1858, ce parc urbain a fait partie de la vie quotidienne de Manhattan et de ses habitants. Central Park vit au gré des 4 saisons et change. L’automne, et ses feuilles ocres et orangées, son air sec, ses balades romantiques, puis les superbes hivers, avec non pas 1 mais 2 patinoires, neige ou pas neige. C’est le printemps qui est le plus extraordinaire, à mesure qu’on observe la nature se réveiller depuis le patio du délicieux restaurant du Loeb Boathouse. En été, les choses sérieuses commencent, avec des concerts gratuits et le plus ancien carrousel des Etats-Unis dont tous les enfants raffolent.

Vous adorerez Central Park si…

  1. Vous aimez les grands classiques
  2. Vous aimez les chiffres (et les retenez)
  3. Etre central, c’est normal

Vers l’infini et la High Line

On appelle ça un parc linéaire, c’est à dire qu’il est (2 000 fois) plus long que large. Plus largement, c’est ça qui rend ce parc unique – ça, et aussi parce qu’il est construit sur un ancien chemin de fer et propose toutes sortes d’activités pour petits et grands le long de l’Hudson River.

Bien qu’il borde le très chic quartier de Chelsea, il accueille toutes les activités typiques d’un parc. Le matin, les locaux se maintiennent en forme sur leur vélo ou en faisant un jogging, les dernières baskets à la mode aux pieds. Les jeunes familles prennent le relais en début d’après-midi, et les solitaires apparaissent en fin de journée, un livre à la main, avec en toile de fond Jersey City.

Parmi les immanquables de l’High Line Park, on cite la Tiffany & Co. Foundation d’où la vue depuis le balcon sur le Meatpack et le Whitney Museum of American Art est fantastique – profitez-en pour y prendre un petit-déjeuner. Les Chelsea Piers aussi, le centre branché de la ville où l’on peut même jouer au golf depuis très haut. Et si vous avez un petit creux, direction Satina, le restaurant italien situé à l’entrée sud du parc, qui sert un crabe tout simplement délicieux.

Venez vous amuser à la High Line si…

  1. Hauteur, oui, largeur, non
  2. Les vues, oui, les arbres, non
  3. L’original, oui, le conventionnel, non

C’est beau beau beau au Brooklyn Bridge Park

Son nom l’indique, le Brooklyn Bridge Park se situe à l’arrivée (départ ?) du Brooklyn Bridge. Et pourtant, il est plein de surprises. Saviez-vous que c’était l’endroit à ne pas manquer pour avoir les plus belles vues sur la skyline de Manhattan ? Le plus bel endroit parce que, d’abord, il convient aux acrophobes, mais en plus parce que c’est une véritable oasis de tranquillité, loin de l’agitation de la ville.

Ce parc est idéal à visiter à l’automne, encore plus au printemps, et encore plus pendant l’été (on ne mentionne pas l’hiver, restez au chaud). Parmi les plus beaux mois de l’année, il est agréable de s’y promener, même s’il y a souvent foule. Vous y retrouvez la liberté de votre enfance, à participer à un match de foot un dimanche soir, regarder un film en plein air ou simplement profiter des lieux, pour vous vider la tête.

Et la plus belles des surprises… Vous devinez ? Brooklyn a transformé la street food en art (oui, on aime manger) et personne n’a honte de le crier sur tous les toits au Brooklyn Bridge Park : les pizzas de Grimaldi sont l-é-g-e-n-d-a-i-r-e-s, le Garden Bar est d-i-v-i-n, le Riverfront Café g-e-n-i-a-l. Voilà, c’est dit.

On n’a pas tout dit… Découvrez le reste du Booklyn Bridge Park si…

  1. Vous êtes acrophobe et fier de l’être
  2. Vous aimez bien les activités d’extérieur, mais pas trop
  3. Vous aimez manger, vous aussi

Pour les vers de bibliothèque : Bryant Park

Un seul mot : bluffant. Et aux proportions parfaites (juste 4 hectares). Situé à Midtown Manhattan, et accueillant l’historique New York Public Library (oui, là où Carrie Bradshaw et Mr Big étaient censés s’enfuir la première fois), son atmosphère vibrante est tout simplement spéciale.

Tout est vert et rempli de stands de nourriture (oui !) et de cafés, ponctué de chaises métalliques et encombré (on a dit encombré ?) de pigeons. Une chose est sûre, le parc est toujours impeccable et grouillant, notamment en raison de sa situation idéale pour les touristes, mais aussi parce que le parc organise de nombreux événements. Par exemple, au printemps et en été, il y a des séances de yoga les matins et des projections de films les après-midis. En hiver, un charmant marché de Noël s’installe, doté de stands de qualité, vous mettant directement dans l’ambiance des fêtes. Et, très souvent, ses belles pelouses vertes sont un appel à la lecture, après une rapide visite à la bibliothèque juste à côté. Bluffant, on le dit.

Prenez part à l’animation de Bryant Park si…

  1. Vous êtes un rat, enfin, un vers de bibliothèque
  2. Vous voulez être dans un parc central, sans être à l’autre (Central Park)
  3. Vous avez un faible pour les pigeons

Contacter notre agence BARNES New York

See this page in English

BARNES New York
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest