Exclusivité BARNES : les 50 villes les plus recherchées par les grandes fortunes

La crise sanitaire cumulée à une crise économique sans précédent a redistribué les cartes pour les grandes villes internationales prisées par les personnes fortunées. Alors que New York, Hong Kong, Los Angeles et Paris caracolaient en tête depuis des décennies, aucune de ces villes ne figure dans le TOP 5 du BARNES City Index 2021.

C’est sans doute l’un des principaux enseignements de la nouvelle édition du Global Property Handbook (*), l’étude annuelle de BARNES décryptant les évolutions de l’immobilier de prestige dans le monde : des valeurs sûres qui semblaient éternelles ont en effet été détrônées du haut du classement ! Ainsi, sept villes qui étaient dans le TOP 10 du BARNES City index 2020 en ont été exclues cette année : New York, Los Angeles, Hong Kong, Toronto, San Francisco, Lisbonne et Madrid ne sont désormais plus favorites.

Ce bouleversement s’explique par le caractère soudain et particulièrement violent de cette crise. Dans le haut du classement apparaissent cinq villes qui ont su séduire et rassurer les investisseurs durant cette période incertaine : Zurich (photo ci-dessus) bondit de la 30e à la 1ère place, Copenhague - nouvel entrant dans le BARNES City Index 2020 - se propulse de la 35e à la 2e place, Miami apparaît comme l’un des grands gagnants de cette crise en se positionnant à la 4e place, Stockholm est récompensée par une 5e place pour sa bonne gestion de la crise sanitaire, Amsterdam fait une entrée remarquée dans le palmarès en prenant directement la 9e place, tandis que la montée de Genève à la 8e place du TOP 10 (qui compte donc deux villes suisses) symbolise la réaction efficace de la Confédération helvétique à cette crise mondiale.

Quatre villes traditionnellement en haut de classement résistent encore : Tokyo et Londres, qui conservent respectivement leur 3e et 6e place, Paris qui rétrograde de la 1ère à la 7e place et Sydney (13e en 2020) qui gagne trois places pour se repositionner dans le TOP 10. De nouvelles villes ont la cote auprès des HNWI et des UHNWI : c’est le cas de Séoul, Oslo, Hambourg, Milan et Bordeaux, qui accèdent au palmarès et entrent respectivement aux 13e, 18e, 22e, 37e et 50e places.

Téléchargez le BARNES City Index 2021

Qualité de vie : l'Europe du nord montre la voie

Seule rescapée du TOP 5 de 2020, Tokyo (3e) fait figure de ville de l’ancien monde au milieu de quatre villes plébiscitées pour leur qualité de vie. Ainsi Zurich, Copenhague, Miami et Stockholm semblent offrir mieux que toutes autres ce qui est désormais le plus recherché par les familles fortunées dans les villes internationales, à savoir la qualité de vie, l’environnement et la sécurité.

Avec trois villes dans le TOP 10 (Copenhague, Stockholm et Amsterdam), l’Europe du nord confirme son statut de nouvelle locomotive en matière de qualité de vie en ville tandis que les États-Unis connaissent une remise en question sans précédent : ainsi Miami devient la ville des États-Unis la plus prisée par les Américains fortunés, qui se détournent en nombre de New York, Los Angeles et San Francisco, toutes trois exclues du TOP 10 en 2021. Le cas de New York, qui descend de la 2e à la 11e position du classement, est symbolique. Qui pouvait imaginer que la ville phare de la Côte est américaine, icône dans le domaine immobilier depuis des décennies, puisse ainsi tomber de son piédestal ?

[email protected]

(*) Retrouvez ici le BARNES Global Property Handbook 2021

Photo : courtesy @ZurichTourism

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest