Domaines viticoles, un investissement sur-mesure

Parce que la vigne n’est pas un bien comme les autres, l’achat d’un domaine viticole requiert une approche ultra-personnalisée de chaque dossier. Vous rêvez depuis toujours de produire votre propre vin ? Entrez par la bonne porte dans cet univers grâce à Arnaud Lurton, associé gérant de BARNES Vineyards Investment.

Quel est le service proposé par BARNES Vineyards Investment ?

Arnaud Lurton (photo ci-dessus) : Tout comme une œuvre d’art, la vigne fait rêver. Acheter un domaine viticole, produire soi-même un vin dont les cuvées s’écoulent avec succès dans le monde entier est peut-être la plus belle des aventures. Mais au-delà de l’art de vivre et de la passion du vin, un cru de qualité est aujourd’hui un actif rare et recherché. BARNES Vineyards Investment est le département spécialisé dans les fusions-acquisitions viticoles de la Maison BARNES. En toute discrétion et confidentialité, nous ouvrons à nos clients les portes des plus belles pépites françaises et des plus beaux terroirs.

Dans quel type de propriétés est-il avisé d’investir en 2020 ?

Nous proposons trois types de propriétés, selon le projet et les envies de nos clients. A commencer par les propriétés « Art de Vivre », c’est-à-dire des domaines viticoles familiaux avec un bâti résidentiel d’exception et une petite activité viticole assez simple à gérer, sur 1 à 10 hectares. Pour quel projet personnel ? Se retrouver en famille et entre amis, se reconvertir professionnellement ou développer une activité secondaire comme des chambres d’hôtes, voire élaborer une micro-cuvée haut de gamme. Il faudra compter un budget de 1,5 à 5 millions d’euros. Je prendrai comme exemple cette petite pépite que nous proposons actuellement à la vente sur le plateau de Saint-Émilion, dotée d’une belle maison en pierre de taille :

Et concernant les budgets supérieurs ?

Il s’agira de propriétés dites « Business », des domaines viticoles d’une surface plus importante, de 10 à 150 hectares, dotés d’un outil de production performant et de circuits de distribution établis et rentables. Le projet est donc sensiblement différent, il s’agit le plus souvent d’une volonté de croissance externe, de diversification, de placement financier et patrimonial ou de challenge entrepreneurial. Le budget variera de 1,5 à 15 millions d’euros, comme pour cette propriété de 20 hectares en appellation Castillon Côtes de Bordeaux :

 

Et au sommet de la pyramide ?

Nous parlons alors de « Trophy asset », des propriétés viticoles ou des parcelles de vigne situées dans une appellation de renommée internationale, comme les crus classés de Margaux, Saint-Emilion, Meursault, Pomerol ou Côte-Rôtie. Ce sont généralement des transactions off-market, pour des budgets allant de 15 à 300 millions d’euros et qui correspondent à un placement financier, patrimonial ou d’image pour les très grandes fortunes et les institutionnels. Je citerai deux exemples que Barnes Vineyards Investment propose en off-market, un demi hectare en AOP Pomerol plus un hectare en AOP Saint-Emilion Grand Cru, entre Pétrus, Cheval Blanc et L’Evangile et par ailleurs quatre hectares de Premiers crus situés sur la prestigieuse Côte de Beaune. Des offres rares, pour lesquelles les acheteurs et investisseurs potentiels sont amenés à nous contacter directement.

Propos recueillis par [email protected]

--

BARNES Vineyard Investment, 12, rue d’Enghien, 33000 Bordeaux

Contact : Laurent Lyothier [email protected] / +33 (0)6 33 03 89 15

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest