Paris, les charmes du Panthéon

BARNES se renforce sur la rive gauche de la Seine avec l’ouverture d’une agence dans le quartier du Panthéon, au cœur du Ve arrondissement.

Quelques semaines après le déconfinement, le marché immobilier du Ve arrondissement parisien n’a pas perdu en dynamisme, avec des prix toujours stables. Avec, notent les observateurs, une envie de « mieux se loger ». Le Ve arrondissement, cœur de l'histoire de Paris, offre à cet égard de nombreux atouts : ambiance familiale, commerces de proximité, bars et restaurants en grand nombre, présence de grandes écoles et universités, dont la Sorbonne ou l’Ecole Normale Supérieure, mais aussi de très bons collèges et lycées (Louis le Grand, Henri IV...). Bien que connu pour l'animation du quartier Latin, on trouve dans cet arrondissement beaucoup d'appartements situés dans un calme absolu, à quelques pas de l'effervescence urbaine. Sa situation géographique, entouré des IVe, VIe, XIIIe et XIVe arrondissements et sa centralité font du Ve l’un des arrondissements parisiens les plus recherchés « Avec les récents événements, l’achat de plaisir est passé au deuxième plan, alors que l’achat de besoin a gagné en importance », commente Julien Meguidech, directeur de la nouvelle agence BARNES Panthéon. Avec l’ouverture de ce bureau dans le Ve arrondissement, au 15 rue Soufflot, l’agence BARNES Panthéon vient enrichir l’offre de Paris rive gauche, en complément des agences déjà présentes dans les VIe et le XVe arrondissements. « Cette nouvelle agence couvrira également les XIIIe et XIVe, précise le président de BARNES, Thibault de Saint Vincent. L’ouverture de cette agence est une preuve, si nous en avions encore besoin, que le marché parisien reste très dynamique malgré la récente crise liée au COVID-19 ».

Promouvoir l’immobilier existant

« La crise sanitaire a profondément modifié les comportements des acquéreurs. Depuis le déconfinement, les acheteurs et investisseurs aux projets les moins avancés se montrent frileux, en raison de l'incertitude de la situation économique. Les acheteurs familiaux aux projets bien définis, eux, restent déterminés à concrétiser des transactions », ajoute Julien Meguidech. Qui sont les acheteurs ? La clientèle est à la fois composée de Français attachés à leur quartier et d’expatriés qui prévoient de revenir à Paris et recherchent une qualité de vie semblable à celle qu’ils ont connue à l’étranger. L’autre caractéristique de cet arrondissement est qu’il favorise la pérennisation de l’immobilier existant, avec un nombre de nouvelles constructions est assez limité. Son aspect « quartier historique et traditionnel » renforce sa convivialité.

Les XIIIe et XIVe arrondissements sont composés quant à eux d’une addition de petits villages bohèmes, audacieux, intimistes et artistiques… Ce sont des arrondissements dont les Parisiens redécouvrent les charmes, ce qui ne peut que soutenir leur cote sur le plan immobilier. Recherchés par les familles pour leur proximité avec des collèges et lycées réputés, des espaces verts comme la Cité universitaire ou le Parc Montsouris, ils offrent notamment la plus importante concentration de maisons individuelles à Paris !

[email protected]

BARNES Panthéon - 15, rue Soufflot - 75005 Paris - Tél. : +33 (01)84 55 11 35

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest