Quand l’immobilier reflète nos nouveaux modes de vie

Contrairement aux idées reçues, la distinction entre résidence secondaire et principale n’a pas disparu avec le confinement. Elle s’est transformée. Parce que les temps changent, voici venir l’ère de la résidence « semi-principale ». Ce n’est pas nous qui le disons, c’est vous, via un sondage effectué par BARNES auprès de 1 850 clients en France et à l’étranger entre le 26 et le 30 novembre 2020 (*).

L’année 2020 aura rebattu les cartes de l’immobilier en général et du marché de prestige en particulier. A commencer par les résidences secondaires, qui ont retrouvé les faveurs des familles. Celles-ci y passeront plus de temps chaque année à l’avenir, promis juré. À condition que les différentes générations puissent y télétravailler, bien sûr. Autant en France qu’à l’étranger, les mois de confinement auront ainsi mis en avant le concept de résidence semi-principale.

« Pour nos clients, cette réorganisation devrait passer par un accroissement du temps passé chaque année dans leur résidence secondaire (89 % des répondants), qu’ils se verraient volontiers transformer en résidence semi-principale (72 %), explique le président de BARNES, Thibault de Saint Vincent. Par ailleurs, la notion de refuge pour accueillir les proches est plébiscitée. Ils sont très peu à envisager un nouveau confinement sans pouvoir être réunis en famille ». La résidence secondaire doit ainsi permettre d’accueillir enfants et petits-enfants (82 %), notamment en situation de télétravail. D’ailleurs plus d’un tiers des personnes interrogées (36 %) indiquent s’être rassemblées en famille en un même lieu durant les confinements.

Paris n’échappe pas à la règle

À Paris et en première couronne, le marché s’est lui aussi adapté, le concept de résidence semi-principale étant vraiment le tube de l’année : « Nous notons une hausse du nombre de clients souhaitant changer de vie, notamment ceux dans une tranche d’âge de 40-60 ans », précise Caroline Baudry, directrice partner de BARNES Le Marais.

Qu’en est-il du télétravail ? « Tous les acquéreurs recherchent désormais un espace pour travailler à domicile, assure Philip Picache, directeur de BARNES Val-de-Marne. En parallèle, il est frappant de constater que les appartements en rez-de-jardin ont subitement repris des couleurs, alors qu’avant la pandémie ils étaient plutôt compliqués à vendre ».

Côté prix, même s’il est encore tôt pour se prononcer de manière définitive, les différents bureaux parisiens de BARNES constatent une stabilité en cette fin 2020. Car, malgré un accroissement important de l’offre, la demande reste soutenue, notamment pour les biens de grande qualité. En bref, Paris sera toujours Paris et c’est très bien ainsi.

Pendant ce temps, le digital tisse sa toile

Autre enseignement majeur de cette enquête, la digitalisation du marché a gagné ses lettres de noblesse tout en montrant ses limites : alors que 71 % des sondés sont favorables aux visites virtuelles de biens à la vente ou à la location, 86 % ne sont pas prêts à prendre une décision d’achat basée uniquement sur ce type de visite. « La digitalisation est un réel atout qui permet de gagner du temps ou de réaliser une première sélection lorsqu’il est impossible de se déplacer mais une visite physique reste à ce jour un point de passage quasi indispensable dans l’acte d’achat », ajoute Thibault de Saint Vincent. Concernant la concrétisation du projet, 78 % sont favorables aux signatures dématérialisées, un chiffre qui eût été inimaginable voilà tout juste un an !

Parce que ce sont les experts qui en parlent le mieux…

  • Propriétés & Châteaux : une volonté de créer un refuge familial

« Nous avons noté un net accroissement des recherches de propriétés comptant plusieurs bâtiments d’habitation, liées à une volonté de refuge familial intergénérationnel et d’espaces de bureaux. De même, nous voyons l’émergence d’un nouveau type d’utilisation en résidence principale bis, de la part de clients partageant leur temps en France et à l’étranger ».
Bertrand Couturié, directeur associé de BARNES Propriétés & Châteaux

  • Nantes : recevoir plusieurs générations

« Qu’il s’agisse de Nantes, où la demande s’est fortement accrue pour les appartements avec terrasse et les maisons familiales, ou La Baule, qui connaît une augmentation des recherches de biens avec terrain et piscine, nous notons un net accroissement des recherches à caractère familial. C’est-à-dire des maisons de vacances pour recevoir plusieurs générations ou des propriétés comptant plusieurs bâtiments pour y accueillir les amis en plus de la famille proche. »

Etienne de Gibon, directeur associé de BARNES Nantes-La Baule

  • Cannes : un changement de vie

« Par rapport aux années précédentes, nous avons reçu plus de demandes dans le cadre d’un changement de vie, avec un déplacement de la résidence principale. »

Alexandra Andres, directrice de BARNES Cannes

  • Portugal : comment confiner ensemble dans de bonnes conditions

« Les maisons pour recevoir toute la famille et où confiner ensemble dans de bonnes conditions ont été plus recherchées que jamais. Cascais et Comporta sont en ce sens les endroits les plus recherchés. En centre-ville la recherche s’est axée sur les appartements avec espace extérieur et une chambre supplémentaire, transformable en bureau. »

Filipa Frey-Ramos, directrice associée de BARNES Portugal

  • Miami : la ruée vers les espaces extérieurs

« Les recherches de biens dotés d’espaces extérieurs ont augmenté de plus de 900 % par rapport à 2019 ! »

Adam Redolfi, directeur associé de BARNES Miami

  • New York : des configurations live-and-work

« À court terme, nos clients recherchent des espaces extérieurs et surtout des volumes et des surfaces de grande taille pour créer des configurations live-and-work dans des quartiers calmes, résidentiels et verts. »

Yann Rousseau, directeur associé de BARNES New York

 

[email protected]

(*) Téléchargez gratuitement le sondage et ses résultats commentés :

 

 

 

 

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest