La vie de star à Beverly Hills

Ce sont les chiffres les plus exclusifs au monde. 90210. Si vous avez la chance de les voir accrochés à votre adresse postale, alors vous avez accès aux boutiques de luxe de Rodeo Drive, aux hôtels haut de gamme, aux lieux de tournage les plus connus au monde, mais aussi à la sécurité et à l’intimité. On lui donne plus de 10 (sur 10), et voici pourquoi.

La vraie maison des stars

Hollywood, c’est du faste et des paillettes ; c’est pourquoi, on préfère la vie dans les coulisses, au sein de l’habitat naturel des stars, mais aussi des réalisateurs, producteurs et musiciens qui vivent leur vie paisible à l’ombre des palmiers et des collines de Santa Monica. Bienvenue dans le royaume de Beverly Hills.

Paradoxalement, bien que ce soit le quartier le plus filmé au monde, l’art de vivre au quotidien (le vrai, pas celui des séries) est discret, et prend place derrière de grands portails, dans d’immenses demeures, des villas modernes ou des duplex de style méditerranéen qui donne juste au dessus des palmiers.

Cela ne vous surprendra pas de savoir qu’à Beverly Hills, le revenu par habitant est le plus élevé des Etats-Unis, sur à peine 15 km2. On n’y trouve ni usine, ni hôpital, ni cimetière, rien qui pourrait rappeler le début de la vie ou sa fin, ou un monde en dehors de ses limites. C’est un endroit particulier, où l’on célèbre la vie.

Ses rues tranquilles abritent un style de vie luxueux, qui est bien protégé. Depuis les années 20, la Cité des Anges a d’ailleurs assigné un gardien tout spécial, connu sous le nom de BHPD (Beverly Hills Police Department). Les voitures de luxe sont évidemment le moyen préféré de locomotion, et, pas de panique, même la poste propose un service de voiturier. Les rues sont impeccables (il n’y a guère de piétons), les pelouses vierges et le taux de crime est quasi inexistant.

Les célébrités sont comme nous

On l’admet, on se l’est tous demandé : ça fait quoi d’être célèbre ? Sans vouloir vous décevoir, la réponse est simple : rien de spécial, ils sont comme vous et nous, après tout.

Eux aussi vont acheter leurs fruits et légumes au Beverly Hills Market & Deli et Whole Foods. Ils font leur shopping sur Rodeo Drive et dans les boutiques du Triangle d’Or. Ils restent en forme à Speedplay, la gym penthouse, et Equinox. Leur brunch du dimanche, c’est au Polo Lougne, dans le Pink Palace que ça se passe. Quand ils sont pressés, ils achètent un cupcake au distributeur (de cupcakes). Parfois, ils dorment au Beverly Hills Hotel.

Une vie entourée de monuments

On est à 99% sûrs que Beverly Hills détient le record du nombre de monuments le plus élevé dans un endroit petit. On citera alors la Greystone Mansion, où nos scènes favorites du film The Big Lebowski on été tournées, le Beverly Wilshire, où les « woman » sont « pretty ». D’ailleurs, le QG de l’Academy of Motion Pictures Arts & Science (ceux qui délivrent les Oscars) est juste à côté ; si jamais vous voulez savoir pourquoi votre candidature n’est jamais retenue.

Direction Beverly et Canon Drive si vous voulez voir les palmiers rendus célèbres par la série Beverly Hillbillies ; le Beverly Hills City Hall, de la série Beverly Hills Cops, et la Beverly Hills High School, qui compte parmi ses anciens élèves Nicolas Cage et Angelina Jolie.

Et les familles ?

N’oublions pas un autre point commun que nous avons avec les stars : elles sont des enfants. Même si nombreux sont les enfants de célébrités à être scolarisés à la maison, il y a de nombreuses options, notamment grâce au Beverly Hills Unified School District, même si le prestigieux Marymount High School n’est pas très loin, à Bel Air.

Vous méritez une vie de star à Beverly Hills si…

  1. Vous utilisez votre voiture pour tout, même pour aller chercher le courrier
  2. Vous connaissez tous les films tournés à BH par cœur
  3. La star ? C’est aussi vous

Contacter notre agence BARNES Los Angeles

See this page in English

BARNES Los Angeles
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest

KINS