A Paris, une maison aux allures de prouesse architecturale

Cette maison proposée à la vente par BARNES Biens d’exception est probablement l’un des secrets les mieux gardés du XVIe arrondissement parisien. En ses murs tout est hors norme, par la volonté de ses propriétaires et la vision de son architecte. Une visite privée évidemment unique en son genre.

Nichée dans la verdure d’un discret îlot privé entre Auteuil et la Muette, la villa L. est bien plus qu’une maison. C’est une prouesse architecturale aux volumes exceptionnels, servis par une architecture d’une rare audace. L’hommage rendu à Mallet-Stevens et Le Corbusier, qui ont signé dans les rues voisines des maisons et des hôtels particuliers considérés comme des actes majeurs du XXe siècle, est évident. Mais cette maison de 1 320 m2 ne ressemble à aucune autre :

La Villa L. habille ses volumes avec élégance grâce à l’utilisation d’ellipses entrecroisées, selon un dessin pensé par l’architecte italienne Stefania Stera : « Les propriétaires m’ont demandé comment exploiter au mieux ce site merveilleux, presque sauvage mais entouré de grands immeubles. Nous avons longuement travaillé sur la maquette de cette maison. La multiplication des ellipses a permis de nous affranchir de ces contraintes et d’inscrire la construction dans la nature, qui devient omniprésente ».

Le résultat est bluffant : bousculant les codes, cette maison construite voilà 20 ans ne fait qu’un avec son jardin de 1 500 m2. Loin de l’architecture classique des hôtels particuliers parisiens, elle joue avec les niveaux pour laisser entrer la lumière au rythme des saisons. Le jardin et les terrasses ne font qu’un avec la maison mais chaque point de vue, chaque panorama offre la sensation d’évoluer dans un nouvel univers.

Impossible de vous donner notre coup de cœur en mode SoBARNES, car ils sont trop nombreux ! A commencer par les 14 fresques peintes par l'artiste italien Marco Tirelli. Ou les jeux de miroirs et les passages secrets qui donnent à la visite ce parfum de féérie.  Les 5 étages dévoilent – ou non – leurs ouvertures cachées et leurs meubles mystères, à l’image du dressing articulé paraissant suspendu dans la suite parentale ou des placards du grand salon qui masquent leurs ouvertures à qui ne sait les apercevoir.

Il n’y a pas de salon ou de salle-à-manger proprement dit, les espaces se croisent au fil de la journée, au fil des saisons. Mais chaque élément de mobilier est précisément à sa place, pensé pour un usage particulier. Notamment dans les sept chambres, car il s’agit d’une vraie maison familiale autant que d’un écrin pour des réceptions d’un autre temps.

Les terrasses conçues comme des jardins suspendus font partie intégrante de l’histoire. Elles dégagent une délicieuse intimité sous le ciel de Paris, avec la Tour Eiffel en toile de fond. La Villa L. se présente aujourd’hui comme une œuvre complète, en parfait état d’entretien et de fonctionnement. « Presque cachée au fond d’une voie privée, elle ne se livre pas à tous les regards, conclut Laure de La Rivière, de BARNES Biens d’exception. C’est peut-être là son premier atout ! »

Son prix de vente est de 26 millions d’euros.

laurent@sobarnes.com

--

Contact :

BARNES Private Office Paris / Biens d'exception - 81, avenue Kléber, 75116 Paris - FRANCE / Barnes-international.com

Laure de La Rivière : +33 (0)6 61 83 71 24

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest