L’immobilier en montagne : Courchevel et Méribel

Jadis une station estivale appréciée des Savoyards du coin, Courchevel est devenue en quelques coups de pelle une destination prisée des skieurs du monde entier. Comment ? En s’imposant comme l’une des toutes premières stations de ski dès 1925, et en conjuguant avec finesse l’authenticité et le luxe.

Courchevel rime désormais avec hôtels 5 étoiles aux restaurants tenus par des Chefs, chalets luxueux au pied des pistes, centaines de boutiques et dizaines de spas, tout comme sa cousine de neige, Méribel. Ensemble, les 2 voisines mettent de la poudre aux yeux à leurs résidents et visiteurs.

Là-haut, dans mon chalet

« Là-haut », ça dépend vraiment de l’altitude : à Courchevel, en principe, plus c’est haut, plus c’est cher. Entre les stations et villages plus bas et Courchevel à 1850, les prix au mètre carré peuvent jusqu’à doubler ! De 6 000 à 12 000 euros pour un 3 pièces par exemple. Les prix ne sont également pas les mêmes selon le quartier : à Pralong, les prix s’envolent à 35 000 euros le mètre carré, tout comme dans le luxueux Jardin Alpin (45 000 euros le mètre carré) ou encore à Bellecôte.

On vous dit « montagne » et vous pensez chalet, canapés moelleux et cheminée qui crépite. Et vous avez raison. Un chalet à la montagne, c’est avoir le choix de partir en vacances au ski sur un coup de tête, le plaisir de se retrouver chez soi après une dure journée sur les pistes, le privilège de se réveiller devant les cimes enneigées… et le luxe d’en profiter aussi l’été.

Un luxe tout à fait possible à Courchevel, où l’on peut acheter des chalets équipés d’un sauna, d’un ascenseur, d’une salle de bain par chambre, d’une salle de billard, d’un home cinema, d’un bar… contre quelques millions. Bref, de quoi se relaxer après une belle journée de roulades dans la neige (ou de randonnées entre les sapins). La situation est globalement identique à Méribel, où les chalets, souvent plus grands (10 pièces contre 5 à Courchevel) et toujours très typiques, sont mis en vente entre 2 5 et 3 5 millions d’euros, avec l’assurance de bénéficier de vues à couper le souffle sur la chaîne montagneuse.

Là-haut dans mon appartement

Si le fait d'être dans un chalet vous angoisse (pourtant, le Yéti n’existe pas… en tout cas, on ne l’a jamais vu), ou que la neige, c’est plus rigolo en communauté, pensez appartement. Situés dans des immeubles typiques aux façades en bois, les appartements de Courchevel sont souvent spacieux voire luxueux, et situés au pied des pistes – un studio peut atteindre le million d’euros, lorsque des appartements plus vastes (2 à 4 pièces) sont vendus entre 1,5 à 3 millions d’euros.

Chez sa voisine Méribel, les prix sont légèrement moins élevés, avec des 3 à 6 pièces pour bien souvent moins d’un million d’euros – de quoi faire des millions d’heureux (dont vous).

La neige à temps partiel

Heureux mais avec la bougeotte ? Pensez location. Vous pourrez ainsi explorer les pistes des grandes rivales de Courchevel et Méribel (Val Thorens ou Megève) ou passer l’hiver à la plage. La location de chalets de luxe à la montagne à le vent en poupe, et les prix peuvent s’envoler vers les cimes : des palaces de plus de 1 000 mètres carrés peuvent se louer 200 à 300 000 euros la semaine...

Investir à Courchevel ou à Méribel... Inutile d’en faire toute une montagne, SoBarnes s’occupe de tout.

Voir toutes les propriétés du catalogue BARNES à Courchevel et Méribel.

Contacter notre agence BARNES Belles provinces françaises

See this page in English

BARNES Belles provinces françaises
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest

KINS