Deauville et ses alentours

Sur ma plage, le plus célèbre baiser du cinéma français a été filmé. Depuis 42 ans, je déroule un tapis rouge pour les stars du cinéma américain. On peut s’y offrir un pur sang avec ses gains du blackjack. Qui suis-je ?

Deauville

La ville mythique et élégante, on y vient de loin pour marcher sur ses célèbres planches et profiter de la plage avec ses cabines et parasols multicolores. D’un côté, la mer à l’infini et de l’autre, l’architecture des magnifiques maisons à colombages, quel panorama ! Les immeubles aussi ont respecté le style éclectique mi-normand mi-british, ce qui donne une allure folle au lieu.

Deauville est chargée d’histoire et d’élégance depuis la fin du 19eme siècle. On imagine sans peine la jolie femme à l’ombrelle de Claude Monet se promenant sur la plage. A l’époque, toute la bourgeoisie parisienne venait séjourner dans les très prestigieux hôtels de cette station balnéaire à la mode : le Normandy, l’hôtel Royal et l’hôtel du Golfe (un peu plus sur les hauteurs de la ville). On y venait et on y vient encore surtout pour s’amuser, encourager les jockeys, jouer au casino, profiter des nombreux restaurants et danser.

Deauville n’a rien perdu de son faste : Festival du cinéma américain, Polo Cup et ventes de yearlings (futurs chevaux de course de galop) pour citer quelques événements majeurs. A pied, en vélo, à cheval, sur les flots, sur les greens ou sur les planches, on ne s’ennuie jamais à Deauville. Et nous, on aime ça !

Deauville, c’est votre ville parce que...

  1. Vous aimez chanter « ba da ba da da ba da ba da » à votre moitié sur la plage (« Un homme et une femme » de Claude Lelouch, si vous n’avez pas l’oreille musicale)
  2.  Vous avez cru reconnaître Bo Derek au galop sur la plage ce matin
  3.  Vous allez miser ce soir sur le 14 et gagner le jackpot, et acquérir la maison aux volets bleus, celle qui vous fait de l’oeil depuis une semaine

 Trouville

Ce n’est pas un secret, la rivalité avec sa voisine Deauville existe depuis la nuit des temps. Trouville se veut plus bohème, enfin bohème chic. C’est l’ambiance paisible, sans chichi. Trouville, c’est l’odeur de l’iode qui flotte, les petits bateaux de pêche qui rentrent au port, les enfants les pieds dans le sable partant avec leur épuisette pour la pêche à la crevette. Et, pour notre plus grand plaisir, de bon matin sur la plage, c’est le spectacle : les chevaux galopent ou trottent avec leur sulky, les chars à voile virevoltent, les chiens courent à perdre haleine, quelques nageurs sautent dans les vagues. Une énergie à croquer la vie à pleines dents.

On a envie de danser sur la plage comme Anouk Aimé et Jean-Louis Trintignant (encore eux). Trouville porte bien son surnom de “ reine des plages”. Le front de mer et ses immeubles colorés aux colombages différents s’illuminent sous le soleil normand, comme une toile d’Eugène-Louis Boudin. Trouville est accueillante et animée, c’est la ville des petits bistrots de renommée comme Les Vapeurs, Les 4 chats, Le Central, et des boutiques attrayantes de la rue des Bains. Personnellement, on aime aller au marché aux poissons où l’on peut savourer des huîtres ouvertes à la seconde par le pêcheur lui même (Jérôme est notre préféré).

Trouville, c’est pour vous si...

  1. La vue sur les bateaux est votre priorité (la numéro 1, avant le café) en ouvrant vos fenêtres le matin
  2. Vous pensez que Deauville est un peu surfait
  3. Vous songez sérieusement à organiser le concours international de mangeur d'huîtres de calibre 000

Pont l’Evêque et ses alentours

A juste 15 minutes de l’animation de Deauville et Trouville, au milieu des champs de pommiers, se trouve le sublime pays d’Auge. Un vrai paradis, des champs vallonnés à perte de vue, de belles vaches normandes, des chevaux et des poulains qui galopent. Il fait bon vivre dans ce coin de la Normandie et, que ce soit dans une immense propriété, dans un haras magnifique ou une maison de charme, on trouvera son bonheur.

Les alentours de Pont l’évêque regorgent de coins secrets pour les vrais amateurs de campagne et les amoureux de la discrétion. On aime se recevoir de maison en maison et, pour certains, participer à la tradition des « jardins remarquables » ; quelle joie de voir l’enthousiasme des visiteurs devant le travail accompli par les jardiniers passionnés.

Pour les citadins, la ville de Pont l’Evêque est une source de merveilleux commerçants. La fromagerie d’Annabelle par exemple, et on adore sa générosité pour sa dégustation de fromage normand. Le marché à l’ancienne pendant l’été avec ses petits producteurs en costume traditionnel. D’ailleurs, pour pouvez traire vous-même une jolie vache aux longs cils (mais oui, regardez ses yeux) et donner un biberon au petit agneau, après avoir choisi vos fruits et légumes qui sentent bon la rosée du matin. C’est la campagne authentique, et ici, on est fier de la préserver.

Pont l’Evêque et sa campagne, c’est le paradis si…

  1. Votre coeur balance entre la mer à la campagne ou la campagne à la mer
  2. Par magie, le magicien d’Oz vous a téléporté au pays d’Auge
  3. Vous continuez d’affirmer que le Pont l’Evêque ne sent absolument pas mauvais

Découvrir toutes les propriétés du catalogue BARNES à Deauville et ses alentours.

Contacter notre agence BARNES Deauville

See this page in English

BARNES Deauville
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest