spitbank-fort-hotel-luxe-solent-ancien-gastronomie_8

Heureux comme les pierres

C’est bon, c’est l’heure. Depuis le temps que vous entendez chanter ses louanges et parler de ses charmes, vous avez décidé d’en avoir le cœur net. Sur le chemin de Londres, dans la campagne de Solent, il suffit de s’arrêter à Portsmouth.

Là, sortez les jumelles, balayez l’horizon et quand vous tomberez sur un gros caillou flottant au large, c’est que vous avez pioché le gros lot. Votre yacht vous attend, et nous, on vient avec vous.

Avant tout, la petite histoire : vers l’année 1878, les Anglais ont eu l’idée de construire une forteresse flottante au large de la côte de Solent, le Spitbank Fort. Il faut sans doute remercier les Français (de rien) d’une telle idée. En fait, on remercie tout le monde car, 200 ans et 1 million de dollars plus tard, elle est devenue un hôtel de luxe qui propose une expérience unique, et qui préfère qu’on l’appelle le Solent Fort Hotel.

Aucune doute, on se sent à l’abri derrière les imposants murs en granit (4,5 mètres de large) de ce « No Man’s Fort ». On se croit vraiment dans une forteresse, sauf qu’ici, on ne fait pas pénitence à l’ombre mais on bronze (à côté, certes, d’un canon du 19ème siècle), dans un maillot de bain coloré, une flûte pétillante à la main. En parlant de bulles, le staff n’attend qu’une chose : vous apprendre à déboucher une bouteille de champagne « façon médiévale », donc en la sabrant.

On a quand même l’impression que l’endroit a dû détenir une princesse en captivité ; est-ce en raison des hauts plafonds ? Des fenêtres en arc ? Sans doute, mais il y a aussi un jacuzzi sur le rooftop, un lounge dans le phare, une cheminée, une librairie avec toute la poésie de Shakespeare, du vin vieilli en cave, des mets fins dans ses 3 restaurants gastronomiques… Comment vouloir partir ? Justement, on compte bien rester un peu.

Il y a un air frais sophistiqué, avec des sofas élégants, un décor marin chic, des tapis Persans, qui contraste étrangement avec les murs en pierre et l’architecture imposante. Tout est pensé pour vous aider dans vos démarches (séduire votre moitié ou clore un deal). Attention ! Il n’y a que 22 suites, autant dire que les places sont chères. En attendant de réserver votre prochain séjour, profitez du temps qu’il vous reste sur place, un verre de brandy à la main, la côte anglaise en fond de toile.

Qui a dit « malheureux comme les pierres » ? Pas nous.

Contacter notre agence BARNES Londres

 

 

See this page in English

Photo Credit -
BARNES Londres
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest