Reverso, le secret de l’éternelle jeunesse

Plus qu’une montre la Reverso est une icône. Comme toutes les icônes, elle est indémodable. Même plus, intemporelle. Pour célébrer les 90 ans de cette légende née en 1931, Jaeger-LeCoultre lui offre une édition limitée d’une rare élégance et publie un livre que tout aficionado se devra d’installer dans sa bibliothèque.

Est-il encore besoin de présenter la Reverso ? Oui, ne serait-ce que pour le plaisir. Créée en 1931 à l'apogée du style Art déco, elle fut à l’origine conçue comme un défi, celui d’une montre-bracelet capable de résister à la violence d’un match de polo. D’où son boîtier réversible, permettant de la mettre à volonté à l’abri des chocs. En 90 ans, beaucoup de nouvelles venues ont essayé de la copier, d’imiter sa forme, ses proportions dictées par le nombre d’or et son ingéniosité. Mais il n’y a qu’une Reverso. Enfin plusieurs, tant Jaeger-LeCoultre aura eu le talent de la réinventer en permanence et de lui créer des déclinaisons masculines et féminines semblant infinies sans jamais remettre en cause son identité. Notamment les Duoface, abandonnant le dos plein pour présenter un deuxième cadran, affichant un deuxième fuseau horaire. C’est ainsi que nous arrivons à 2021 et la Reverso Tribute Duoface Fagliano, une édition anniversaire limitée à 190 pièces à boîtier en or rose.

Le premier cadran, bordeaux, affiche les heures, les minutes et la petite seconde. Le deuxième cadran (une fois le boîtier retourné) se vêt d’un guillochage clous de Paris et marque le deuxième fuseau horaire ainsi qu’un indicateur jour/nuit. Tout ceci est d’un goût exquis, nous n’en attendions pas moins de Jaeger-LeCoultre.

Mais au fait, pourquoi Fagliano ? C’est le nom de la famille argentine qui produit depuis cinq générations les plus belles bottes de polo au monde. Et qui façonne le bracelet de cette nouvelle Reverso, combinant cuir cordovan et toile assemblés selon des méthodes artisanales sur lesquelles nous pourrions écrire un livre.

A propos de livre, Jaeger-LeCoultre vient de publier Reverso, aux éditions Assouline. Cette bible qu’un amateur d’horlogerie rêvera de posséder retrace l’histoire de la montre du même nom via 150 images d’archives et photographies originales, rehaussées par le texte signé Nicholas Foulkes, historien, journaliste et spécialiste émérite de l'horlogerie. Avec en prime le témoignage d’une douzaine de propriétaires racontant leur attachement à leur Reverso.

Et parce que nous sommes entre nous, nous pouvons en mode #SoBARNES vous dévoiler un petit secret de fabrication de la Duoface : pour héberger dos à dos des aiguilles tournant en sens opposé, il a fallu légèrement décentrer vers le haut celles du deuxième cadran. Regardez bien les photos, un œil averti finit par repérer cette astuce horlogère habilement masquée par l’habillage des cadrans. Quand on vous dit que la longévité ne doit rien au hasard…

[email protected]

--

Reverso Tribute Duoface Fagliano : 23 400 €, exclusivement en boutique Jaeger-LeCoultre

Livre Reverso : 200 pages, couverture rigide, texte Nicholas Foulkes, éditions Assouline, 195 €

 

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest