Bentley ou le défi d’un luxe durable

L’année 2020 aura accéléré le mouvement mais celui-ci était déjà lancé : le luxe se met durablement au vert. A l’image de Bentley, qui poursuit l’électrification de sa gamme en musclant le Bentayga hybride.

S’ils sont des modèles de confort, les gros SUV du type Porsche Cayenne et Range Rover sont à juste titre pointés du doigt pour leur consommation et leurs émissions de CO2. Raison de plus pour les doter de motorisations aussi vertueuses que possible, donc électriques ou hybrides (dans l’attente des futurs moteurs à hydrogène, annoncés comme la panacée environnementale). Dans la famille Bentley, l’impressionnant Bentayga s’est donc décliné courant 2019 en version hybride rechargeable, sobrement dénommée Hybrid. Pour 2021, celle-ci adopte le restyling esthétique déjà introduit sur le reste de la gamme et gagne des batteries plus efficaces, avec une autonomie en tout électrique qui passe de 39 à 50 km. Ce gain peut paraître anecdotique mais il permet désormais au Bentayga de parcourir le trajet quotidien moyen d’une voiture aux Etats-Unis sans consommer une goutte d’essence. Et dans le plus grand silence (sans parler du confort) !

Même s’il est loin d’égaler ses aînés à moteur V8 ou W12 en performances, son V6 essence 3 litres de 340 ch et son moteur électrique de 126 ch lui assurent une puissance combinée de 449 ch, gage d’une vitesse maxi supérieure à 250 km/h et d’un 0 à 100 km/h parcouru en 5,5 secondes. Cerise sur le capot, la recharge complète de ses batteries ne prend que deux heures et demie. Quant à son prix, ce beau bébé un poil joufflu devrait débuter autour de 175 000 €, ce qui en fait quasiment une affaire sur ce segment de l’ultra-luxe. D’autant que son caractère hybride lui vaut en France d’échapper au malus et de bénéficier d’une fiscalité clémente s’il est acheté comme véhicule de société.

Reste une interrogation, une telle voiture est-elle vraiment propre ? Probablement pas (encore). Mais au moins a-t-elle le mérite de progresser par rapport à celles qui l’ont précédé, avec une consommation combinée annoncée par Bentley à 3,3 l/100 km. La marque britannique appartenant au groupe VW a d’ailleurs annoncé qu’elle passerait au 100 % électrique d’ici 2030. Une page est sur le point de se tourner c’est SoBARNES qui vous le dit !

[email protected]

Infos : Bentleymotors.com

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest