Des vignes et des automobiles, avec Artcurial

La collection de véhicules d’André Lurton, qui sera proposée aux enchères dimanche 27 septembre par Artcurial, était l’une des plus éclectiques qui soient. En exclusivité pour #SoBARNES, en voici une visite privée avec Arnaud Lurton associé gérant de BARNES Vineyards Investment.

« J’ai appris à conduire à l’âge de 4 ans sur une des Jeep de la vente, s’exclame Arnaud Lurton, dont le grand-père, disparu en juin dernier à 94 ans, a constitué en 30 ans cette extraordinaire collection. Après un déjeuner de famille, il a sorti la Jeep du garage et m’a emmené sur ses genoux faire un tour dans les vignes de Château Bonnet. Je me souviens que je pouvais à peine toucher les pédales… ».

Artcurial propose aux enchères cette étonnante collection de 80 véhicules (47 voitures, 17 véhicules militaires et 17 véhicules agricoles) constituée dans le milieu des années 90 par André Lurton, vétéran de la Seconde Guerre mondiale, homme politique et légendaire viticulteur bordelais. Animé par la passion automobile depuis l’enfance, André Lurton voulait réunir tous les modèles de véhicules ayant appartenu à sa famille et à celle de son épouse, Elisabeth Garros.

L’estafette de Khrouchtchev

Outre les nombreuses Citroën dont une rare M35 à moteur rotatif, difficile de rester insensible devant la Rolls Royce Phantom I 40/50 HP de 1928 à carrosserie torpédo qui fut présentée dans le magasin Louis Vuitton de Beijing après un rallye en Chine (est. : 70 000 - 90 000 €). Autre automobile diablement digne d’intérêt, la Fisson 8HP 3 Litres Tonneau de 1898. Rarissime et bien évidemment éligible aux rallyes d’ancêtres, cette Fisson a participé au plus prestigieux d’entre eux, Londres-Brighton, en 1996 (est. : 120 000 - 200 000€). Côté course, la Corvette de 1971 proposée à la vente a été fabriquée spécialement pour le Sports Car Club of America (SCCA). Elle n’aurait jamais dû faire partie de cette collection : « Mon grand-père a acheté cette Corvette au téléphone lors d’une vente aux enchères mais il s’est trompé de lot !, confie Arnaud Lurton. Lorsqu’elle lui a été livrée, il a été surpris puis il l’adoptée et bien sûr conservée » (est. : 12 000 - 16 000 €).

Dans un autre registre, l’Estafette « Plein air » Renault aurait été spécialement construite, selon Arnaud Lurton, pour véhiculer Nikita Khrouchtchev lors de sa visite de Billancourt en 1960 (est. : 8 000 - 12 000 €).

 

« Le vocabulaire lié à la dégustation du vin reste souvent proche de celui de l’essai d’une automobile, explique Matthieu Lamoure, directeur général d’Artcurial Motorcars. On parle de la conduite de la vigne et tout comme une voiture, on en savoure la puissance, la rondeur, le racé. Reprenons ces mots pour qualifier la collection d’André Lurton, constituée avec la même ferveur que pour l’élaboration d’un grand millésime bordelais ».

Allant au bout de ses passions, André Lurton a ajouté à sa collection une quinzaine de véhicules militaires, avec deux pièces phares présentées lors de la vente, un M10 Tank Destroyer de 1942 (est. : 220 000 - 250 000 €) et un Sherman M4 de 1943 (est. : 140 000 - 180 000 €). L’ensemble ne serait pas complet sans un hommage à l’univers de la vigne, à travers une collection de machines agricoles et de tracteurs de collection (retrouvez ici le catalogue complet de la vente).

[email protected]

Photos © Peter Singhof / DR

En pratique :

Exposition du jeudi 24 au samedi 26 septembre de 11h à 18h, Lieu-dit Montarouch, route de Branne, 33760 Targon et Lieu-dit Chauveau, sur la D239, 33420 Espiet

Vente aux enchères le dimanche 27 septembre 2020 à 15h, Château Bonnet- 33220 Grézillac

www.artcurial.com/motorcars

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest