Cela ne peut pas tourner au vinaigre

Imaginez qu’en 1803, un homme Jean-Vincent Bully (pour la petite info, le nom a perdu un L avec les siècles, pour ne plus signifier « Tyran » en anglais) est devenu célèbre dans toute l’Europe grâce à la création d’une lotion aromatique, le « Vinaigre de Bully ».

2 siècles plus tard, 2 créatifs ultra-doués, Victoire de Taillac et Ramdane Touhami ont su bouleverser cette Officine Universelle, en utilisant la quintessence des ingrédients naturels avec la technologie innovante des grands laboratoires français à la pointe de la cosmétique.

Les tubéreuses, les plantes, les épices, les essences de cyprès, d’iris, de rose, de miel et de musc, jouent de leur parfum pour offrir toutes une gamme de soins pour le corps, les cheveux et le visage sans aucune adjonction chimique.

Vous allez adorer d’abord, les produits qui laissent votre peau respirer et vous allez craquer ensuite sur tous les écrins de la maison, les tubes, les bouteilles de verre aux étiquettes anciennes. Et bien évidemment, vous allez fondre pour les bougies parfumées présentées dans un vase de marbre avec une cloque de verre pour conserver leur parfum.

Mais l’emblème de la Maison Buly est le premier parfum de peau à l’eau, « Eau Triple » qui se décline sous des noms exotiques : Bigarade de Seville, Yuzu de Kiso… et s’habille dans des flacons tout droit sortis du 19ème siècle en verre laqué blanc illustrés de dessins ravissants et de cabochons en métal. Un vrai bijou pour vos salles de bains. Vous ne saurez plus très bien si vous avez choisi le parfum ou la fiole, tellement c’est joli. Et pour le summum du raffinement l’officine a créée une collection de flacons Hataman d’une pure beauté et délicatesse (aux prix moins délicats, on se devait de vous le dire).

Et pour finir, ce bijoux de senteur se trouve lui même dans un coffret majestueux. La boutique de la rue Bonaparte est un voyage dans l’histoire à ne pas manquer, pour le plus grand bonheur des parisiens et des étrangers, l’Officine Universelle Buly a été entièrement rénovée en conservant toute la beauté de l’ancien temps, les sols en cabochons bleu des Caraïbes, les meubles d’officine sculptés en noyer, les comptoirs de marbre. Quel délice à l’heure des lunettes virtuelles, de revenir à la source des belles choses, à la simplicité à l’état pur. Envoûté par l’Eau Triple, nous n’avons aucunement besoin de ces lunettes pour voyager dans la Galerie des Glaces du Château de Versailles, un carnet de bal à la main.

Une chose est sûre, l’histoire de l’Officine Buly ne tournera pas au vinaigre et nous sommes prêts à parier, qu’elle sera toujours aussi célèbre dans quelques siècles. Mais ne perdez pas une seconde pour découvrir les senteurs qui révéleront votre personnalité (peut-être) cachée.

Contacter notre agence BARNES Saint-Germain-des-Prés

 

 

See this page in English

BARNES Saint-Germain-des-Prés
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest