cafes-salons-the-mythiques-celebres

Escale dans les cafés mythiques de Paris

Ils ont vu défiler des célébrités, des gens comme vous et nous, et des gens du monde entier qui ont échangé des pensées, partagé des moments et peut-être et sûrement changé le monde.

Si les murs avaient des oreilles, on connaîtrait des secrets inimaginables et des anecdotes incroyables sur ces cafés mythiques de Paris. Pour les nostalgiques, on vous attend et on vous offre un petit crème au zinc.

Le Café de Flore

En plein coeur de Saint Germain des Prés, le Flore a su garder son atmosphère élégante de salon littéraire du 20ème siècle ; Guillaume Apollinaire en avait fait sa salle de rédaction et tenait salon. Pardon pour son voisin les Deux Magots qui est aussi célèbre mais le Café de Flore a eu notre préférence. Peut-être pour le mythique couple Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre qui s’y rendaient comme au bureau pour une petite journée de 8 heures, pour y refaire le monde (bien au chaud) avec leurs copains Albert Camus, Jacques Prévert et Boris Vian. Aujourd’hui, sur la terrasse, on adore ressentir la vie animée du quartier et être regardé aussi comme les célébrités qui s’y retrouvent incognito (enfin, si cela leur fait plaisir de le croire).

Une pause sur la terrasse ensoleillée du Flore si…

  1. Vous ne commandez jamais un café, mais un « café pot »
  2. Vous aimez vous sentir comme une star française ou américaine
  3. Avez un faible pour le célèbre Pastis « 102 » de Serge Gainsbourg (2 x 51, pardi !)

Angelina

Mais oui, le café y est excellent, on reconnaît. Angelina a plus l’allure d’un salon de thé mais impossible de résister à ce lieu mythique parisien. Son décor romantique de la Belle Époque en fait un haut lieu de curiosité et on se croirait au début du 20ème siècle, attablé autour d’une petite table ronde dans des fauteuils Louis XVI, sous la lumineuse verrière qui éclaire les fresques peintes et les boiseries. On est immédiatement séduit par l’atmosphère mais on sait que ce n’est qu’un amuse bouche car le succès de ce célèbre salon de thé (café, pour ne pas être hors sujet) tient en premier lieu à sa secrète recette de chocolat chaud à l’ancienne, baptisée « l’Africain » et à la douceur de l’emblème de la maison le « Mont-Blanc », une avalanche de plaisir. Coco Chanel adorait y venir, en voisine, et on sait qu’elle avait un goût parfait.

Angelina sera votre salon si….

  1. Résister à la gourmandise est un péché que vous ne connaissez pas
  2. Ce petit côté aristocratique vous va bien si bien au teint
  3. L’assaut du Mont-Blanc, éprouvant ? Tout simplement délicieux.

Le Café de la Paix

Inauguré en grande pompe par l’impératrice Eugénie en 1862, le Café de la Paix n’a rien perdu de son faste pur style Napoléon III. Il faisait à l’époque partie du Grand Hotel de la Paix où tout Paris se rendait pour visionner les projections cinématographiques. Il est idéalement placé dans le quartier de la Chaussée d’Antin, au coeur des boutiques de luxe et des grands magasins parisiens. Lieu de prédilection d’Yves Montand et de Marlène Dietrich et bien avant eux de Maupassant et Zola, il est aujourd’hui un passage obligé lors d’une visite dans la Ville Lumière. A la suite d’une après-midi shopping, d’un opéra italien ou d’un concert à l’Olympia, installez-vous confortablement sur la terrasse abritée ou la terrasse d’été avec une vue féerique sur l’Opéra Garnier. Champagne !

Le Café de la Paix sera votre refuge si….

  1. Vous aimez savourer votre café en terrasse en regardant la pluie tomber, c’est romantique
  2. Le café de la paix pour être en paix, c’est parfait
  3. Comme Walt Disney et ses Aristochats, vous êtes un amoureux du lieu

Renoma Café Gallery

Il porte le nom du célèbre couturier Maurice Renoma qui avait aussi la passion de l’art et de la photographie. Le Renoma Café Gallery est un espace où se mélange harmonieusement art et mode, au coeur du triangle d’or, entre la très chic avenue George V et la rue Pierre Charron. On y vient pour son ambiance loft new-yorkais, les murs sont des supports pour les artistes (ils s’en donnent à coeur joie) et les photographes exposent. Le mobilier design dont les fameux fauteuils Renoma à oreillettes, « habillés » avec des photos d’animaux élégants en costumes 3 pièces sont des appels aux confidences et aux fous rires. L’ambiance est très joyeuse, la playlist musicale tendance juste ce qu’il faut et Alfred Bernardin (petit-fils du créateur du Crazy Horse) a su conquérir les « trendies » parisiens qui se retrouvent autour d’un café, d’un cocktail en plein après-midi et surtout pour les Happy Hours (un peu moins sages).

Renoma Café Gallery c’est tout vous si….

  1. Un brin de folie oui, mais avec de la classe
  2. L’art, cela se partage, mais uniquement avec les amis
  3. Vous avez passé commande d’un fauteuil Renoma avec Bichon en smoking

Découvrir toutes les propriétés du catalogue BARNES dans le centre de Paris.

Contacter notre agence BARNES Paris

See this page in English

BARNES Paris
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest

KINS