vivre-personnes-riches-investissement-immobilier-acquisition-paris-new-york

Où veulent vivre les personnes les plus riches de la planète ?

Les chiffres peuvent donner le vertige : 300 000 individus (les UHNWI, on traduit Ultra High Net-Worth Individuals) se partageront un capital de 36 000 milliards de dollars en 2021. Et le plus intéressant, c’est que chacun d’entre eux aura un jour la même préoccupation (qui n’en est pas vraiment une) : chercher une propriété qui offrira à leur famille bonheur et sérénité.

Une résidence principale, une résidence secondaire et même tertiaire qui devra être dans un lieu unique, prestigieux, sécurisé, et en harmonie avec leur personnalité, leur culture et leurs exigences de luxe.

Dans un souci de perfectionnisme et d’accompagnement sur-mesure, BARNES se doit de devancer les attentes de ses clients. Pour cette raison, une étude exclusive BARNES et Warburg, The Global Property Handbook est réalisée chaque année et permet de déterminer le palmarès des villes les plus recherchées par les personnes les plus riches du monde. Cette étude identifie également les critères prioritaires de sélection de ces UHNWI et leurs goûts, afin de mieux répondre à leurs aspirations.

Où veulent vivre les personnes les plus fortunées ? Dans quel pays ? Sur quel continent ? Quelles sont les villes qui éblouissent ? Quelles cités seront les territoires porteurs de l’économie mondiale ?

En ce début d’année 2018, le quarté gagnant est New York, Paris, Londres et Los Angeles.

Les États-Unis et son pouvoir attractif magique occupent 2 des 4 places. New York avec son énergie unique est la ville préférée des UHNWI. NYC et Los Angeles, sont les deux villes les plus à la pointe de la révolution numérique, New York ayant un peu plus une image de plaque tournante du la finance mondiale. Et l’élection de Donald Trump n’a pas eu d’effet négatif sur le marché immobilier de ces 2 grandes métropoles. Précisons aussi que 33 % des UHNWI sont de nationalité américaine.

La magnifique capitale parisienne gagne du terrain et passe de la 5ème place (en 2017) à la seconde du classement pour 2018. Paris sera toujours Paris, c’est incontournable pour les plus fortunés. Jugée comme l’une des villes les plus stables d’Europe en 2017, elle n’a pas toujours bénéficié d’une image aussi rose que ses voisines Barcelone et Londres. Le marché à Paris est en plein grand boum, il représente 25% du nombre de transactions sur les biens haut de gamme. Et bien entendu, les prix ont réagi, avec une hausse moyenne de 10% qui a été constatée. L’engouement est tel pour la ville des Lumières, que nous assistons (souvent avec joie) à des ventes éclairs, des ventes coups de cœur et sur des montants considérables. Un petit exemple, parmi tant d’autres, au Champ-de-Mars (Paris 7ème), un appartement de 156m² à rénover (on précise) a été vendu en moins d’une semaine au prix de 3,15 millions d’euros, soit environ 20 000 euros le mètre carré. N’allez pas croire que c’est un cas isolé et que tous les acheteurs sont étrangers, car ils ne représentent qu’un tiers des acquéreurs et ce dernier était français.

Comme quoi, la rumeur (oui, toujours elle) n’est que rumeur. On n’entend parler dans les média que du Brexit, des étrangers quittant la capitale du Royaume Uni. Et bien, malgré un vent d’inquiétude, ce n’est pas du tout l’exode, Londres se retrouve à la troisième place des villes préférées des UHNWI. La clientèle internationale reste sur l’île, et profite de l’opportunité du change monétaire. Des bonnes affaires à faire, BARNES estime la baisse des prix à 5 % en livres et de l’ordre de 10 % en euros constants. L’hymne national « God Save the Queen » pourra retentir encore avec ferveur dans notre palmarès 2018.

Voici pour notre top 4 des villes les plus en vogue mais bien d’autres destinations sont toujours très prisées par une clientèle nationale et internationale.

Les villes de villégiatures connaissent un énorme succès. Côté mer, Cannes et Saint-Tropez sont en tête du palmarès français, plus au sud les Baléares, Porto Cervo sont très recherchés, de l’autre côté de l’Atlantique : Palm Beach et les Hamptons sont des must.

Côté montagne, les stations des Alpes françaises, Megève, Chamonix, Courchevel et Méribel sont également en tête, en concurrence aussi avec celles des Alpes suisses Gstaad, Verbier et Crans-Montana. Dans le haut du palmarès on trouve également les Alpes autrichiennes, ainsi qu’Aspen dans le Colorado ou encore Jackson Hole, toujours aux États-Unis.

Le marché immobilier des grandes villes fluctue en fonction de la conjoncture économique, politique et sociale. La politique de BARNES est d’être précurseur et force de conseils. Nous suivons de très près certaines destinations afin d’offrir les meilleures opportunités pour nos clients. Il y a 3 ans, nos recommandations étaient pour le Portugal et notamment Lisbonne, les prix ont grimpé de 50 % depuis. Aujourd’hui, nous nous intéressons à la capitale Hongroise, Budapest. Athènes et les îles, après une forte crise, repartent à la hausse. Mais aussi Miami, Québec, Vienne, Biarritz, Porto Vecchio et l’île Maurice ont le vent en poupe.

Présent sur l’ensemble du globe, nos experts BARNES analysent les vents et sont à l’affût pour vous offrir le meilleur du marché international de prestige.

Contacter notre agence BARNES International

See this page in English

BARNES International
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest