togu-agence-atelier-architecture-projet-architectural-amenagement-interieur-art-contemporain

TOGU : Flagrant délit d’(art)- chitecture

Villa, galerie d’art, beauty bar, boutique-hôtel... Située à Marseille, puis à Genève et Miami, l’agence/ atelier TOGU concrétise, depuis sa création, de nombreux projets. Des réalisations transdisciplinaires, où l’art n’est jamais bien loin.

Elle doit son nom à ses deux fondateurs. TO pour Stéphane Torres architecte d’intérieur, major de l’École Boulle – et GU pour François Guglielmina, architecte DPLG (diplômé par le gouvernement). Cette partition à quatre mains inclut, depuis 2006, projet architectural et aménagement intérieur. Une véritable synergie, capable de développer toutes sortes de structures : villas, restaurants en vogue, bars branchés, immeubles de bureaux... La palette s’avère variée et s’inscrit dans un processus d’architecture globale.

Rien d’étonnant, dès lors, à ce que le duo investisse dans un nouvel espace dédié à l’art contemporain : le TOGU Art Club. Les lieux dévoilent entre autres, dans le quartier des Bains à Genève, les œuvres de Lionel Scoccimaro, Emmanuelle Villard.

« Nous collaborons avec une trentaine d’artistes », précise Stéphane Torres. Au fur et à mesure, deux curateurs – eux- mêmes artistes – se sont greffés au projet. « Nous maintenons une sélection qualitative ; nous n’avons pas vocation à devenir une galerie. » Sa principale intention ? « Promouvoir des artistes nationaux, mais aussi internationaux. »

 

Par Harry Kampianne
Crédit Photo :
© Stéphane Torres

See this page in English

BARNES International
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest