Interview de Christian Muller de AXA Art: L’?art d’assurer les biens d’exception

AXA Art : L’art d’assurer les biens d’exception

AXA Art, spécialiste de l’assurance haut de gamme, entretient depuis SOIXANTE ans un lien étroit avec les collectionneurs, amateurs et professionnels de l’art.

Christian Muller, directeur d’AXA Art France-Benelux livre sa vision de l’art de vivre et nous donne les clés pour mieux protéger le patrimoine qui nous est cher.

Qu’est-ce que l’art de vivre ?

Christian Muller : si l’on se réfère à la pensée d’Epicure, c’est l’art de « vivre heureux ». Dans notre monde moderne, le goût des belles choses, l’attachement aux beaux objets deviennent à l’évidence l’une des formes intenses de l’art de vivre. Nos clients aiment s’entourer d’œuvres d’art : ils sont collectionneurs, connaisseurs de grands crus, férus de nouvelles technologies et d’art vidéo, passionnés de design et d’art contemporain, amateurs de tableaux et dessins anciens. AXA Art s’attache à assurer tous ces centres d’intérêt.

Comment valoriser ses biens immobiliers ?

CM : les lecteurs de Barnes Luxury Homes, tout comme les clients d’AXA Art, sont attentifs à leur cadre de vie. L’une de nos spécificités réside dans la garantie en tous risques en valeur de reconstruction à neuf du bien immobilier. Nous couvrons également les embellissements conçus par les architectes et les décorateurs. Au vu des investissements réalisés, l’assurance doit impérativement garantir les prestations de luxe qui ont été réalisées.

Comment mieux protéger ses biens mobiliers ?

CM : nous apportons un service personnalisé en visitant les lieux dans lesquels nos clients conservent leur collection. Nos conseils touchent les questions d’assurance mais aussi les moyens de prévention et la protection des œuvres d’art, objets d’investissement et de passion. Différentes solutions d’assurance tous risques en valeur agréée peuvent être proposées pour les objets de valeur, que ce soit des peintures, des dessins, des objets design, des tapisseries, etc.

Pourquoi assurer une œuvre d’art ?

CM : rappelons simplement que le dégât des eaux représente la principale cause de sinistre loin devant le vol. Or, seulement 15 % à 20% des français propriétaires d’œuvres d’art les assurent. Beaucoup supposent un coût important alors que la cotisation annuelle pour une assurance objets d’art est seulement de 500 euros pour un patrimoine artistique de 200 000 euros environ.

Quels rapports une compagnie d’assurance spécialisée comme axa art entretient-elle avec le monde de l’art ?

CM : nos clients sont des collectionneurs et des professionnels de l’art : galeristes, antiquaires, commissaires-priseurs, restaurateurs, musées, fondations. Fortement engagée à leurs côtés, AXA Art finance des programmes de recherche avec le AXA Art Research Grant et est partenaire chaque année des deux plus grandes foires internationales : TEFAF à Maastricht et Art Basel à Bâle.
Nous apportons nos compétences en matière de conservation et d’estimation des œuvres d’art, témoignant ainsi de notre passion et de notre professionnalisme.

 

www.axa-art.fr
Crédits photos :
© Axaart
© CRCC

 

See this page in English

BARNES International
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest