Harry Winston, l'art subtil de la flamboyance

Avec The Incredibles, Harry Winston signe depuis 2008 une collection qui revisite les pièces d’exception de son histoire.

Une adresse mythique dans une ville qui ne l’est pas moins. En 1960, la maison Harry Winston s’installait sur la 5e avenue de New York. New York où celui qu’on surnommait le « joaillier des stars » avait ouvert sa première boutique dès 1932. On aurait tout aussi bien pu l’appeler magicien des joyaux tant Harry Winston était un créateur de bijoux visionnaire. Amoureux fou des gemmes les plus somptueuses, son art du « cluster » fit merveille, portant à incandescence ce qui rend féerique la vision de certaines parures nées de la haute joaillerie.

C’est cette magie d’une certaine flamboyance que raconte dans ses scintillements la collection The Incredibles par Harry Winston. Chacun de ses modèles est absolument unique et tire sa quintessence des chefs-d’oeuvre du glorieux passé de la maison. Dans ses archives, celle-ci possède en effet plus de 100 000 designs de bijoux qui sont les sources d’inspiration de la collection et lui donnent son rayonnement le plus envoûtant.

 

Cet article est un extrait du BARNES Luxury Homes, Édition Internationale 2018, numéro 23.
Vous pouvez consulter le magazine en ligne ou le recevoir gratuitement chez vous.

See this page in English

BARNES International
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest