Le contexte international multiplie les opportunités d’investissement immobilier

Le premier semestre 2020 a rebattu les cartes de nombreux marchés internationaux. L’immobilier de prestige n’échappe pas à la règle mais à la différence d'autres secteurs, il sort renforcé de la crise sanitaire et économique que nous traversons.

Son statut de valeur refuge est plus que jamais d’actualité, autant sur le plan financier qu’en tant que refuge physique. « Résultat, explique Jean-Christophe Thouait, board director de BARNES, de nombreux investisseurs rééquilibrent leur portefeuille d’actifs en y intégrant une plus grande part d’immobilier haut de gamme. En parallèle, certains propriétaires se retrouvent pressés de vendre ; il s’agit bien souvent de propriétaires de multiples résidences, qui avaient justement choisi le placement immobilier pour sa très bonne liquidité. Leur actif ayant fortement augmenté depuis leur achat, ils sont prêts à consentir de sérieuses baisses sur le prix de vente, pouvant dépasser les 20 à 25%. Ces  importantes baisses de prix sont exceptionnelles, elles ne sont pas le résultat de mandats surévalués à l’origine ! »

Sa position de leader international de l’immobilier de prestige permet au Groupe BARNES de mettre rapidement en relation acheteurs et vendeurs dans le cadre de ces ventes d’opportunité dans les villes et les lieux de villégiature les plus cotés. En voici quelques exemples :

  • Sur l’Île Maurice une villa dans un domaine privé avec vue sur un lagon et sur un terrain de golf, appartenant à des expatriés qui souhaitent revenir vivre dans leur pays d’origine, dont le prix a été baissé de 20%, aux alentours de 1,2 millions de USD.
  • A Lugano (Italie), une villa Belle Epoque rénovée, dotée d’éléments architecturaux remarquables, dont le prix est descendu de 9 à 7,5 millions de CHF, soit une baisse d’environ 17%.
  • En Corse (France), une villa à rénover dotée d’un fort potentiel locatif, estimée à 1,3 million d’euros, mais dont les vendeurs, pressés, sont prêts à accepter une offre à partir de 950 000 euros. Soit environ 25% de réduction.
  • A Marbella (Espagne), une propriété située sur un magnifique terrain offrant de belles vues sur la mer, les montagnes et le village voisin. Elle vient passer de 3,95 à 2,95 millions d’euros, soit une décote de 25% à la demande de ses propriétaires, soucieux de liquider cet actif.
  • A Miami (USA), un penthouse de 235 m2 situé dans un condominium de prestige sur une île de la Baie de Biscayne, avec des vues époustouflantes et un ponton privé. Actuellement proposé au prix déjà compétitif de 1,3 million de USD, ses propriétaires, pressés de vendre, sont « très ouverts à la négociation » !
  • A Manhattan (USA), dans le Lower East Side, en bordure du port de New York, dans l’une des tours résidentielles les plus marquantes de ces dernières années, certains appartements neufs de 1 à 3 chambres sont proposés jusqu’à 20% sous leur prix initial.

Les exemples sont nombreux à travers le monde mais comme toujours en matière d’immobilier, il est vital de s’entourer des meilleurs conseils sur chaque marché. L’expertise reconnue des 90 bureaux de BARNES est pour les investisseurs la garantie d’accéder aux offres les plus intéressantes, et pour les vendeurs l’assurance de profiter d’un réseau de référence, implanté dans 15 pays.

 

See this page in English

S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Commenter

Pin It on Pinterest