Les différents types de biens immobiliers à acheter à New York

Home sweet home, oui mais, c’est quoi votre chez vous au juste ? Habitez-vous un condo, une co-op, un loft, une townhouse, une brownstone, un condop… ?

Lumière sur les différents types de biens immobiliers à New York pour savoir (enfin ?) où vous rentrez tous les soirs.

Les immeubles New Yorkais

On a tendance à confondre cooperatives et condominiums ; enfin on a tendance à même ne pas tellement savoir ce que c’est. La principale différence entre les 2 réside dans leurs particularités légales et fiscales.

Une cooperative, ou co-op, est un immeuble de plusieurs appartements détenus par un groupe de propriétaires ; on parlerait même plus d’ « actionnaires » plutôt que de « propriétaires », et c’est tout le groupe d’actionnaires, la « co-op association », qui est en réalité le propriétaire de l’immeuble entier. Chaque actionnaire détient des parts dans cette association, qui loue ensuite un appartement particulier à un actionnaire grâce à un « proprietary lease », qui détaille leurs droits et responsabilités. Qui paye quoi ? Les actionnaires payent des taxes tous les mois, pour l’entretien de l’immeuble, payent les impôts fonciers, et les prêts hypothécaires s’il y en a.

Dans un condominium, ou « condo », chaque propriétaire est vraiment propriétaire de son appartement, mais aussi d’un certain pourcentage des parties communes. C’est un immeuble comme on en connaît de nombreux, et vous êtes autant propriétaire de votre appartement que vous le seriez d’une maison. Qui paye quoi ? Les propriétaires payent leurs taxes d’habitation et son pourcentage des charges communes nécessaires à l’entretien de l’immeuble.

Et le moins connu, le condop, qui, comme son nom l’indique, est un hybride entre une co-op et un condo, où l’association d’actionnaire est propriétaire non pas de tout le building, mais que de certains appartements à l’intérieur. Certains autres appartements peuvent être détenus par des propriétaires particuliers, et être alors désignés de véritables « condos ».

Les très grands immeubles New Yorkais

Les high-rises sont des immeubles qui s’élèvent entre 23 et 30 mètres minimum, soit environ 7 à 10 étages – en dessous de cela, on considère que ce sont des « low-rises » ou « mid-rises ». Les high-rise buildings ou tower blocks se sont développés avec l’apparition de l’ascenseur, rendant possible l’accès aux étages bien supérieurs. CQFD. Ces immeubles sont apparus pour la première fois à New York dans les années 40, avec ensuite un développement accru dans les années 60 et 70, et dont la concentration est aujourd’hui synonyme de quartier urbain riche et développé.

On parle de « skyscraper », c’est à dire de gratte-ciel, lorsqu’un high-rise atteint 50 étages, ou plus. Ils sont souvent occupés par des logements et des bureaux, et le plus grand bâtiment résidentiel au monde se situe à New York : le 432 Park Avenue s’élève à 425 mètres, avec l’appartement habité le plus haut situé à 392. Victimes du vertige, s’abstenir.

Toutes les maisons de New York

Tout le monde connaît les « lofts » de Manhattan ; ces grands logements, anciennement des usines ou de grands ateliers, reconvertis en maisons confortables, spacieuses et lumineuses. Les plafonds sont hauts, les fenêtres larges, l’intérieur est souvent brut, avec des murs aux briques apparentes, des poutres ici et là et même du béton comme sol dans votre salon. On ne trouve plus dans ces lofts des artistes sans le sou en quête d’un espace où créer leur prochaine œuvre d’art, mais plus des jeunes professionnels et des familles qui n’hésitent pas à placer plusieurs centaines de milliers de dollars dans un logement.

Les « townhouses » sont des maisons de ville typiques, et, pour tout compliquer, elles sont parfois gérées comme des… condos. C’est à dire que les propriétaires sont les heureux détenteurs de leur appartement mais aussi d’un pourcentage des parties communes. Elles sont souvent composées de plusieurs étages avec différents accès pour les différents propriétaires.

Les townhouses peuvent ensuite être notamment qualifiées de « brownstones » (en raison de la couleur marron du gré utilisé à leur construction) ou de rowhouses (ce sont plusieurs townhouses identiques qui sont accolées).

Contacter notre agence BARNES New York

See this page in English

BARNES New York
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest