L'immobilier à Los Angeles

Ca brille dans la cité des Anges : les étoiles, le sable, le soleil, et vos yeux, aussi, devant les propriétés haut-de-gamme de Beverly Hills, les villas modernes de Malibu, les maisons les pieds dans l’eau à Santa Monica, les demeures imposantes des hauteurs de Pacific Palisades… Il brille, mais il est pourtant bien réel : le patrimoine immobilier exceptionnel de Los Angeles.

La vie des stars : au cœur des quartiers branchés

Elle sont des dizaines déjà bien connues, des centaines en devenir, des milliers qui ne le savent même pas : les célébrités. Elles ont, depuis presque 100 ans, élu domicile à Los Angeles, et restent particulièrement friandes de certains quartiers. L’un des plus connus et symbole incontestable du luxe dans le monde entier : Beverly Hills. Les plus belles villas, avec suffisamment de chambres pour loger une équipe de foot, sont listées au prix du salaire annuel d’un joueur de ballon rond (pas de D2 évidemment) – entre 25 et 30 millions de dollars pour ceux qui ne lisent pas l’Équipe. Des villas plus modestes sont à vendre pour 2,5 à 4 millions de dollars, mais ne vous plaignez pas de ne pas avoir de piscine.

A vol de jet, Sunset Strip est réputé pour avoir la plus grande concentration de célébrités au mètre carré. On y trouve dans les petites rues perpendiculaires – sur le strip à proprement parler, il n’y a guère que des bars, clubs, boutiques, restaurants et hôtels – des maisons sobres, avec parfois une vue infinie sur la ville, pour 1 million de dollars environ, et souvent destinées à accueillir un couple et un enfant - ou un couple qui travaille beaucoup et tient à son bureau.

Vue mer : les villas les pieds dans l’eau

Totalement à l’ouest, sur l’océan pacifique, les villes et quartiers côtiers sont agréablement synonymes de villas modernes ou de style souvent toscan, plantées sur des lots de sable et avec accès direct aux plages. Ces petits bijoux sont à vendre à Malibu pour 6 à… 30 millions de dollars, mais avec, pour les plus chères, la panoplie de l’opulence : salle de ciné, gym, bureau, cheminées et cuisine de Chef. Ça vous met en appétit ? Nous oui.

Au sud, Santa Monica a des allures de ville de vacances, avec ses rues commerçantes, ses bureaux modernes et sa plage à 2 pâtés (de sable) du centre-ville. Centre-ville justement où les maisons de 2 chambres sont à vendre pour 1 à 2 millions de dollars, et la certitude de vous y plaire. Les prix sont identiques chez sa voisine Venice, sauf si vous souhaitez vivre près des canaux, auquel cas ils grimpent de près du double.

Entre mer et montagne : les propriétés perchées

Si vous n’avez pas vraiment le pied marin, et déjà suffisamment d’autographes pour tapisser vos murs, direction les hauteurs de Los Angeles, là où la vie s’écoule dans des quartiers résidentiels tranquilles, avec vue à couper le souffle sur la ville et/ou sur l’océan. A Pacific Palisades, quartier favori des familles en raison de son excellent système éducatif, des maisons résidentielles modestes (entre 800 000 et 2 millions de dollars) côtoient d’imposantes villas situées dans les collines, comprises entre 3 et plus de 15 millions de dollars.

Plus loin, à Bel Air, quartier où les revenus familiaux sont parmi les plus élevés de la région Angeline, l’ambiance est également familiale, et vous partagerez votre quotidien avec moins de 10 000 personnes. Là encore, la différence entre les maisons modestes et les villas haut-de-gamme est flagrante, avec pour ces dernières des prix qui s’envolent vers les 20 millions de dollars, mais dont la maison est équipée d’une piscine, d’un terrain de tennis, et où l’air n’a jamais semblé aussi pur, et aussi beau.

Et si la star, c’était vous ? En tout cas, vous l’êtes pour SoBarnes.

Contacter notre agence BARNES Los Angeles

See this page in English

BARNES Los Angeles
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest