Les tendances immobilières à Barcelone

On en est convaincus : c’est le moment d’investir. À Barcelone, les investisseurs étrangers sont accueillis comme des rois après la crise de l’immobilier en 2008 qui a affecté le pays entier.

Il est depuis, plus difficile pour les acheteurs locaux d’obtenir un crédit – même si la tendance commence à s’inverser – et les prix de l’immobilier ont chuté de près de 50% en 5 ans.
Investir dans l’immobilier à Barcelone, c’est maintenant et ça commence ici.

Investir dans le neuf à Barcelone

Quelques années avant la crise, un grand mouvement de construction s’était amorcé à Barcelone et dans ses alentours, et les immeubles et lotissements poussaient comme des champignons. Champignons qui se sont révélés vénéneux lorsque, après 2008, les promoteurs ont cessé d’en assurer la vente et que les acheteurs se sont rétractés.

Bonne nouvelle pour vous, les prix de ces logements neufs sont plus bas que ceux fixés initialement, même si des appartements neufs proches du fameux Paseo de Gracia ou dans le quartier de l’Eixample peuvent dépasser le million d’euros et la centaine de mètres carrés. Les prix baissent de moitié (mais la surface aussi) dans des quartiers comme dans le Barrio Gotico, le quartier historique de la ville, ou dans la vieille ville, Ciutat Vella.

Un appartement en ville

On vit la nuit à Barcelone. Les quartiers un peu retirés du centre-centre mais à distance raisonnable (tout est une question d’équilibre) sont alors les plus prisés. À l’ouest de Gracia, vers le Parc Turo, de superbes appartements de 4 à 5 pièces se vendent 1 à 2 millions d’euros. Les joueurs de foot du Barça ont, quant à eux pour la plupart, élu domicile dans le quartier qui a le vent en poupe : Pedralbes, où les appartements de luxe se suivent et ne se ressemblent pas… Ça nous donne envie d’apprendre à jongler.

Au cœur de l’action, un superbe penthouse de plus de 150 m2 avec vue plongeante sur la Sagrada Familia – où vous prenez le petit-déjeuner en tête à tête avec les gargouilles – se vend alors (à peine) 500 000€. Vers le quartier gothique, les prix sont également raisonnables, avec 4 chambres pour le même prix et une situation stratégique dans une rue piétonne mais (très) passante.

Une villa en Catalogne

Coincées entre la Costa Brava et la Costa Dorada, Barcelone et ses plages sont idéalement situées, mais l’arrière-pays réserve de belles surprises. Tout autour de la capitale catalane, des villas préservées de l’agitation de la ville semblent posées sur leur terrain, loin de tout. Idéal.

Comptez alors 2 à 3 millions pour une villa de 5 à 7 chambres avec piscine, et vues sur les montagnes et/ou la mer qui s’étale au loin. Magnifique. Au nord de la ville, notamment de Gracia, Sarria-Sant Gervasi est très prisé de la bourgeoisie locale, qui s’installe dans d’anciennes maisons, entourées d’un terrain pour 500 000 à plus de 2 millions d’euros, avec en prime des vues sur la ville à vos pieds de toute beauté.

Et la location ?

Juteux, vous avez dit juteux ? Oui, lorsque l’on sait que Barcelone attire plus de 27 millions de touristes tous les ans. L’investissement locatif est donc une valeur plus que sûre sur le long terme, avec un flot incessant de demandes tout au long de l’année. Demandes qui peuvent aussi venir de belle-maman. On dit ça...

Voir toutes les propriétés du catalogue BARNES à Barcelone.

Contacter notre agence BARNES Barcelone

See this page in English

BARNES Barcelone
S'abonner à notre newsletter
Chaque semaine, un sourire, une découverte, un endroit secret, un bon conseil.

Pin It on Pinterest